• Fév
  • 3
  • 2017

POURQUOI JE NE ME SUIS JAMAIS DOPÉ ?

Entrainement, , , ,
0

CADEAU SURPRISE A RÉCUPÉRER ICI. 

Pourquoi je ne me suis jamais dopé ?

Je ne me suis jamais dopé pour plusieurs raisons :

La première, c’est la notion de mérite. Il est, pour moi, inconcevable de ne pas mériter par le biais de ses efforts ses progrès ou ce qui nous arrive.
Certains diront que les produits ne font pas tout, ce à quoi je répondrais de parler avec d’ancien dopés ou de lire leurs interviews pour se rendre compte sur cela fait une majorité.

C’est comme cela que l’on assiste à ces conseils dénués de sens, sans aucune logique et qui « embrouillent » le pratiquant naturel débutant qui n’est pas spécialement doué pour la musculation et qui ne sait plus qui croire et quoi faire.

C’est d’ailleurs l’idée première qui m’a fait créé SuperPhysique en 2009 puis mes FORMATIONS et enfin LA MÉTHODE SUPERPHYSIQUE.(Pour faire son analyse morpho-anatomique).

Peu importe le niveau que chacun a, le niveau que j’ai, je peux me dire que je l’ai mérité, que je le mérite et que je ne le dois qu’à mes efforts.

La deuxième raison, c’est d’avoir rapidement compris que l’on avait qu’une seule santé.

Lorsque tout va bien, on n’est pas sensible à ce discours mais lorsque l’on voit des personnes ayant des problèmes, on ne veut pas se retrouver à leurs places.

Grâce à Jean Texier et à ses interviews sans langue de bois dans le monde du muscle, dans ses livres mais aussi avec toutes les discussions que j’ai pu avoir avec certaines personnes qui ont pris des produits, j’ai pu m’apercevoir que prendre des produits dopants, c’était comme jouer à la roulette russe.

Personne au monde ne maîtrise la prise de produit dopant et peut garantir l’absence d’effets secondaires.

La troisième raison, c’est parce qu’il n’y a rien à gagner à se doper. J’ai côtoyé bon nombres de sportifs de haut niveau via mon travail de coach, de préparateur physique et je peux dire que le jeu n’en vaut pas la chandelle dans 99.9% des cas.

Quand on est sur le devant de la scène, que l’on brille, tout parait merveilleux mais lorsque l’on ne brille plus, que l’on n’a pas été la star internationale qui fait que l’on a gagné des millions, nous mettant à l’abri de tout, que fait-on finalement à part disparaître et avoir des problèmes de santés ?

J’ai connu des pratiquants de musculation dopés qui n’arrivaient d’ailleurs pas à arrêter parce qu’ils avaient l’impression de redevenir humain, qu’ils avaient oublié ce que c’était que d’avoir des courbatures, de devoir se reposer, de faire une diète vraiment stricte pour sécher.

Donc finalement, quel est l’intérêt de se doper aujourd’hui si ce n’est pas pour son ego, avoir des problèmes de santé plus ou moins grave à terme et ne rien gagner de plus ?

On pourra me répondre, le plaisir d’être plus fort, plus musclé si on cantonne ça à la musculation mais que vous fassiez 40 ou 44 de tour de bras, cela ne vous rendra pas plus heureux.

Le secret du bonheur, ce n’est pas le résultat. C’est de profiter du chemin, de prendre plaisir à ce que l’on fait. Le résultat n’étant alors que la cerise sur le gâteau (ou presque).

Si vous avez lu cet article en entier et que mon entrainement vous intéresse, VOUS ÊTES LIBRE DE CLIQUER ICI.

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.

S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire