• Juil
  • 23
  • 2012

La musculation exclut-elle socialement ?

Entrainement, , ,
33

12

Dernièrement, un élève me disait que la pratique de la musculation excluait socialement. Je ne vais pas le contredire, il est sur que de pratiquer sérieusement ce “sport” en faisant attention à sa diète, en ne buvant pas d’alcool et en essayant de bien dormir bien que l’on puisse s’autoriser un écart de temps en temps.

Mais il est malheureusement vrai qu’il est très mal vu de ne pas boire des bières, de ne pas s’empiffrer de cacahuètes ou de biscuits apéritif en soirée, ou enfin de ne pas reprendre 3 fois des chipolatas ! 😀

C’est cela que je trouve très bizarre, comme si prendre soin de soi était un mal et que s’empoisonner était quelque chose de tout à fait normal ?

La société de consommation serait-elle plus forte que la raison ? 😀

N’hésitez pas à donner votre avis ! 🙂

 

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.

33 commentaires

  1. Bonjour à tous,

    Moi j’ai une technique infaillible, car j’ai eu bu dans ma vie, jamais trop mais malgré tout assez pour que les gens se rendent compte que je n’en bois plus.
    Ma technique est de commander la même chose que les autres si je suis forcé ou si on ne me donne pas le choix et de ne pas boire le verre ou très très peu. s’il y a deuxième tournée, je mets la mienne et je me commande un truc light et je laisse l’ancien verre. Ca calme tout le monde et on comprend ta détermination.

    Si tu touches au porte monnaie, ca marche toujours. On te paiera plus une bière mais un coca light car on appréciera ta présence de toute façon, c’est tes potes ou ta famille qui ne comprennent généralement pas. C’est juste une histoire d’acclimater les gens à ta “nouvelle”, ou pas, décision.
    J’ai même des potes qui se sont arrêtés de boire à outrance. Des fois c’est plûtot fédérateur même.

    Ca marche pour moi et vous?

    Joris

  2. Salut a tous

    Je suis nouveau ici et dans le monde de la muscu
    Sa fait quelque temps que j’ai commencer la méthode Lafay, pour certain ce n’est pas de la muscu et fin bref.

    J’avais un mode de vie asser douteux… alcool, cannabis passer souvent et j’en ais eu marre de tout sa…

    J’ai décider de faire attention a mon allimentation, d’arrêter l’alcool etc…
    Mais étant entouter d’amis qui sorte tout les weekend, fume boivent… j’avou avoir beaucoup de mal a me battre contre moi même pour ne pas tomber dans les biscuit apero etc… accepter une bière ou un whisky… c’est pour sa que j’aimerais savoir si vous avez des conseils pour ne pas craquer, ou si a défaut je peut faire des chose que je peut manger en soirée (sa fait un peut rapia mais bon :l)

    Le seul vice qu’il me reste est la cigarette… je ne fume plus beaucoup, un paquet par semaine, et encore tout dépend de ce que je fait de ma journée.

    Enfin voila, j’espère que certain lirons tout et me diront que eux aussi son passer par la et qu’on peut vite s’en sortir avec du travail.

    Bon weekend a vous 😉

  3. Bonjour, commençant la muscu en 1999 puis sérieusement avec diète depuis 2004 voila mon constat. La musculation mais pas seulement tout les autres sport pratiqué a un bon niveau peut isoler un peu l’individu. Après libre a chacun de vouloir ce qu’il désir.

    – Faire des concours, travailler a mi temps, rester célibataire pour être au top du top.
    – Ou trouver un juste milieu si il y en a, pour avoir un boulot a plein temps, une vie de famille, un groupe de copains, et un physique convenable, pas super sec disons mais pas trop mal.

    J’ai opté pour le second choix et croyez moi cela demande des efforts quand même.

    Après les autres personnes doivent te respecter de comment tu es, ta façon de vivre, sinon eux n’en valent pas la peine et passe ton chemin. Voila ce que je pense.

    Pour ma part : 1m70, 103kgs et d’après le calcul de ce site je suis a 18.5 pour cent de masse grasse, donc oui je suis pas super sec, mais je me fais plaisir niveau nourriture assez souvent.

  4. La plupart des jeunes actuellement (et jai un gamin de 19ans)ne cherche pas à être différent: pour faire partie d’un groupe et de la société, ils picolent comme des trous (wodka red bull!) , se prennent des bitures mémorables, fument comme des cheminées, collectionnent les chichons, se couchent à 6h du mat et se lève à 16.
    Ils se foutent tous de leur santé et même d’atteindre les 70ans (bon la crise fait peur aussi), n’ont aucune passion ni centre d’intêret, c’est le vide complet, l’important étant de “vivre leur jeunesse”. Aucun ne sort de sa zone de confort. C’est la triste vérité.
    Horrible pourtant d’être “banal”, d’être dans et suivre le troupeau.
    Alors la muscu est une formidable raison d’affirmer sa “différence”, sa maîtrise de la vie et de soi, à l’opposé de la soi-disante normalité de la société, qui cherche à écraser les individualités “contre-nature”. Cela vaut quelques sacrifices!
    Pour moi, profiter de la vie est se sentir bien dans son corps, sa tête, durer le plus longtemps possible en pleine forme, et faire tout ce qu’il faut pour ça. Se réserver un écart chaque semaine (le weekend) n’est pas grave en soi mais ne jamais se laisser emporter par les “autres”, garder ses objectifs. Pas besoin d’une floppée de faux amis obèses, drogués et pochtrons pour s’amuser et se faire plaisir!

  5. bonjour/bonsoir tout le monde 🙂 en effet rudy, tout comme toi, nous sommes (ceux qui postent les commentaires)nombreux à avoir aussi constaté que le système est façonné de telle manière que tout ce qui pousse à la consommation est encouragé. personnellement, en analysant la chose rationnellement il apparait logique que dans une société de consommation tout ce qui enrichit nos élites sans scrupules (ont la vu récemment pour les pillules de dernière génération, qui ont blessé des gens, on se demande comment ils évaluent les risques de leurs produits!) soient encouragé par eux puisqu’en leur donnant notre argent nous leur donnons aussi du pouvoir financier, et donc s’empoisonner leur rapporte puisque aprés on doit payer le traitement vendu par les labos (http://www.youtube.com/watch?v=OPPTt3MtLs8)qui si ils sont vraiment vicieux sont les mêmes personnes qui fabriquent ces substances dangereuses qui créaient les problèmes, qu’ils veulent nous faire consommer par la “raison du grand nombre”, personnellement, dans ce système j’ai l’impression que prendre soin de soi est un mal à partir du moment où ça ne rapporte pas au entreprises (sinon qui fumerait???), du coup comme on a pu le voir avec ces collabos de M6 pour le reportage de 66minutes qui ont tourné en ridicule les jeunes qui parlaient de muscul, il faut marginaliser les gens qui ne rentre pas dans le moule pour éliminer ceux qui ne rapporte pas aux grandes firmes, elles-mêmes ayant souvent le même but que les grosses banques (goldman sacks, jp morgan trés doué pour la spéculation sur les matières premières alimentaires qui aurait selon des estimations fait 500 millions de mort en afrique), ce but est simple: ruiner les états pour pouvoir les racheter, et du coup la société de consommation est en général plus forte que la raison car la majorité des personnes ont un comportement x et si on ne fait pas comme eux on est “pas normal”, aprés c’est une question de domination de classe, bref ce n’est que mon avis et je compatit à ta déception rudy, peace guys!

  6. bonjour/bonsoir tout le monde 🙂 en effet rudy, tout comme toi, nous sommes (ceux qui postent les commentaires)nombreux à avoir aussi constaté que le système est façonné de telle manière que tout ce qui pousse à la consommation est encouragé. personnellement, en analysant la chose rationnellement il apparait logique que dans une société de consommation tout ce qui enrichit nos élites sans scrupules (ont la vu récemment pour les pillules de dernière génération, qui ont blessé des gens, on se demande comment ils évaluent les risques de leurs produits!) soient encouragé par eux puisqu’en leur donnant notre argent nous leur donnons aussi du pouvoir financier, et donc s’empoisonner leur rapporte puisque aprés on doit payer le traitement vendu par les labos (http://www.youtube.com/watch?v=OPPTt3MtLs8)qui si ils sont vraiment vicieux sont les mêmes personnes qui fabriquent ces substances dangereuses qui créaient les problèmes, qu’ils veulent nous faire consommer par la “raison du grand nombre”, personnellement, dans ce système j’ai l’impression que prendre soin de soi est un mal à partir du moment où ça ne rapporte pas au entreprises (sinon qui fumerait???), du coup comme on a pu le voir avec ces collabos de M6 pour le reportage de 66minutes qui ont tourné en ridicule les jeunes qui parlaient de muscul, il faut marginaliser les gens qui ne rentre pas dans le moule pour éliminer ceux qui ne rapporte pas aux grandes firmes, elles-mêmes ayant souvent le même but que les grosses banques (goldman sacks, jp morgan trés doué pour la spéculation sur les matières premières alimentaires qui aurait selon des estimations fait 500 millions de mort en afrique), ce but est simple: ruiner les états pour pouvoir les racheter, et du coup la société de consommation est en général plus forte que la raison car la majorité des personnes ont un comportement x et si on ne fait pas comme eux on est “pas normal”, aprés moi je m’intéresse à ce genre de sujet, bref ce n’est que mon avis et je compatit à ta déception rudy, peace guys!

  7. Perso je ne fume pas je ne bois pas je ne me drogue pas je fais attention à moi et même si les personnes qui s’intègrent le plus facilement en soirée sont celles qui font pas comme moi (car ils ont ce délire en commun que je n’ai pas) je m’en tape B|
    C’est en faisant comme tout le monde qu’on ne devient personne B|

  8. Je trouve cette article vraiment abuser, donc pour toi rudy boire et manger de bonne choses c’est s’empoissonner?

    Faire de la muscu oui
    Faire du sport oui
    Mais se priver de toutes les bonnes choses de la vie juste pour ca?
    La je dit non

    Il faut savoir se faire plaisir dans la vie, je suis désoler mais une bière, une pizza, des croissants au amendes etc ca fais partis des bonnes choses de la vie et il serais dommage de s’en priver.

    Je fais 30 kms de cardio par semaine pour m’entretenir physiquement je mesure 1.70m pour 60 kg et je me fais bien plaisir niveau bouffe et je reste relativement maigre donc on peut très bien se faire plaisir et garder un physique agréable mais pour cela il ne faut pas rester le cul sur le canapé a s’empiffrer de gateaux apéro il faut aussi savoir ce bouger le cul!!!

  9. interessant rudy..et d’un autre coté..justement quand tu sors en boite..et tu vois le monde ravagé..tous ces gens qui sont tous les memes..comme si il fallait boire pour se rendre interessant..c’est justement tout le contraire..que tu prennes soin de toi..tu te demarqueras de la masse automatiquement..tu es different du reste..pour moi tu te dit..pourquoi etre comme ca?..tout le monde est tellement banal..et toi tu fait quelque chose de constructif..je penses plutot qu’en raisonnant comme ca.. tu t’entoure un jour ou l’autre des bonnes personnes et tu arrives a selectionner les gens qui en valent la peine..qui veulent progresser..c’est que du positif.ca permet de trier aussi pas mal de personnes

  10. Les gens se disent q’on a qu’une seul vit et qu’il faut en profiter,et ils ont en partit raison.

    Un mec de 20ans qui pratique la muscu,qui sort jamais,ne va pas en boite,a mc do,etc,se prive un peu de sa jeunesse,et pourrait un jour le regretter.

    Il faut juste etre serieux quand il le faut.
    Si t’es serieux en semaine et que le week end tu sort,tu bois etc,tu vas pas mourrir.

    Apres si cela ne fait pas partit de tes envie c’est autre choses.
    Faut penser que la muscu n’est qu’un sport,qu’on le pratique par plaisir,et si le fait de le pratiquer nous prive de nos plaisir/envie,deja cela ne durera pas longtemps,puis un jour quand vous serais vieux vous pourriez regretter de ne pas avoir profiter de votre jeunesse.

  11. Olivier, malheureusement pour toi, tu devais avoir des antécédents ou des prédispositions aux problèmes rénaux (pas forcément connu), parce qu’avec de la créatine et de la prot (si tu n’as pas pris de grosses doses), ça me semble difficile de se “pulvériser” les reins.

  12. Alex faut savoir faire la part des choses je te le dit la creatine ma pulviriser les reins
    Et les proteines 2.3g par kg / jour mon donner une hepatite
    Je m’en suis sortie mais sa fait reflechir , les gens qui me diser : Ahhh c’est mauvais et tout , bah il avait pas trop tord
    Apres j’ai des amis qui en prenne depuis des années et ils ont toujours rien eut
    Mais c’est vrai que ta raison , on est tres mal vue a prendre des compléments

  13. Oui dès que l’on est “hors de la norme” l’on ne convient pas à la société !

    Il n’y a rien de plus banal que la banalité ! XD

    Toutefois l’on peut tout de même avoir une vie en société, avoir des amis, etc….

    Be huge !

  14. 100% d’accord avec Florian

    Je suis super assidu sur la diète et l’entrainement mais ça n’empêche pas du tout d’être ami avec des gens dont les aspirations sont toutes autres et même à l’opposé de ce que je fait, du moment qu’il y a un RESPECT MUTUEL pour les centres d’intérêts de chacun. En revanche, plus ça va plus j’évite au possible les gens qui ne veulent pas comprendre et tolérer le mode de vie liée à la musculation …

    Rien de plus énervant que d’entendre un truc du genre “De la créatine et les proteines dans le shaker ? Mais c’est toxique, tu vas te baiser les reins, et la créatine c’est un produit dopant il me semble !” par quelqu’un en train s’enfiler une sucrerie ou sandwich gras en face de toi

  15. Il est vrai qu’une vie sociale nocturne induit en général pour les citadins une sortie en bar, en restau ou en boite, et également la plupart du temps une consommation (excessive ou pas), d’alcool. Signalons cependant que les salles sont maintenant non fumeurs et que les débits de boisson proposent toujours de l’eau ou des jus de fruits. Rien dans la pratique ne s’oppose donc à une réunion entre empoisonnés et pratiquants de la musculation.

    En tant qu’empoisonné, je tache de ne pas essayer d’exporter mon mode à vie et ne mène pas de croisade pour l’alcoolisation et le tabagisme dans mon entourage. Et, de la même manière que je peux sortir avec des gens qui, par conviction religieuse ou éthique, boiront une Badoit dans un pub ou mangeront végétarien au McDo, je me sens tout à fait capable de passer la soirée avec quelqu’un qui ferait de la muscu. La question se pose au niveau de la tolérance : si je ne juge pas quelqu’un qui se prive de ce que je trouve dans mes poisons, qu’il ne se permette pas de me juger à l’inverse. Car, à mon sens, en amitié ou dans toute relation sociale et festive, l’important n’est pas de détenir la vérité, de savoir ou de croire, mais bien d’apprécier et de tolérer.

    Il s’agirait donc de ne pas vilipender les personnes qui ont fait un autre choix de vie et se demander ce qui nous rapproche de nos amis plutôt que ce qui nous en éloigne. Je ne choisis pas les gens que je côtoie en fonction de ce qu’ils boivent/mangent ou ne boivent/mangent pas, mais en fonction de ce que l’on partage et de ce qu’ils m’apportent. Plutôt sortir avec un musclé discipliné mais ouvert et affable qu’avec un collègue fumeur et inintéressant.

    Pour finir, on pourrait croire en vous lisant que la muscu est plus qu’un sport et qu’il est devenu pour certains un mode ou une raison de vivre, de se dépasser. J’ai du mal à imaginer la discipline, l’abnégation et la détermination que cela doit demander, mais il se pourrait que comme toute passion dévorante ce soit ça qui coupe du “monde”, et pas nécessairement les différences de consommation. Auquel cas, il reste toujours (et c’est souvent le cas dans les groupes) la possibilité de sortir entre personnes d’un même milieu, partageant les mêmes intérêts et préoccupations. Voila qui constitue, en soi, une vie sociale, non ?

  16. Faut pas exagérer !!!

    Voyons, je bois beaucoup -trop je dois l’avouer- et ça ne m’empêche pas d’avoir un “superphysique”. Bien évidemment, je ne suis pas sec comme certains à une compèt’ mais ça me convient.
    Je fais aussi beaucoup d’écart mais je reste assez sec. Enfin, j’ai les 8 abdos visibles.
    J’ai des amis mannequins, c’est leurs boulot, et je peux vous garantir qu’ils font beaucoup d’écarts ! D’ailleurs, certains sont alcooliques. C’est pas un exemple, c’est sur, mais je peux vous dire qu’ils ont un très bon physique.

    bref, la muscu c’est génial, mais la vie passe en premier.

    Je crois pas que 2,3 litres de bières par semaine ait autant de répercussions.

  17. attention boire de l’alcool est tout à fait conciliable avec la musculation: c’est juste qu’il faut boire une bière et pas 3.
    la guinness est tout à fait conseillé après l’entrainement car elle contient des flavonoïdes, qui boostent la récup’.
    A voir, le prochain article de Julien Venesson sur l’alcool.
    Pour terminer, j’ai un couple d’ami végétarien et ils sont largement plus casse-couille niveau bouffe que moi (même en sèche)

  18. Du même avis que Guillaume.
    On est pas obligé de manger gras et de boire alcoolisé ou sucré.
    Suivre une diète est déjà assez contraignant pour faire subir cela aux amis/connaissances.

  19. Sérieusement, la pratique de la musculation ou l’on se permet aucun abus s’oriente plutot vers le bodybuilding qui la est vraiment un choix de vie.
    Après les personne qui pratique la musculation pour ameliorer ses capacités physique (comme moi ^^ ) peuvent se permettre certain abus occasionnelement il faut etre claire qu’a une soirée on ne boit pas que de l’eau..
    Bref après j’ai que 16 ans je ne connais pas encore bien la vie :p.

  20. Je suis tous a fais d’accord avec guillaume , tes amis ne te juge pas pour un verre de vodka pomme, ou pour une bierre ni meme pour une entrecôte tu prends une salade et un perrier citron et voila la vie continus. Tes amis te juge pour toi et pas pour le restes.
    Ensuite ils y a des personnes du sport “culturisme” qui ce coupe du monde car tellement renfermer dans leurs physique non plus aucun moyen d’échange ou meme “sujet” hors du sport. c’est malheureux a dire mais c’est la veriter .

  21. Malheureusement en France la pratique musculation n’est pas souvent bien vu,en accord avec ce que Rudy a stipulé ,les gens ne se nourrissent pas bien,ne fot pas du bien à leur corps avec un manque d activité et une hygiène loin d’être irréprochable ,mais le pire dans l
    Histoire c’est que le regard de la société qui nous entoure nous juge mal, la majorité des gens pensent que c’est “nous ” qui sommes dans le
    Faux avec nos compléments nos
    “cachets” ,notre dopage pour certains .
    Vaut il mieux boire des protéines ou bien se bourrer la tronche chaque week end ( je suis gentil).
    L
    Objectivité n’est pas donné à tous ,continuez à être stricte ,les bonnes personnes vous aimeront pour ce que vous êtes , des passionnés ,des êtres à même de se dépasser physiquement 🙂 ce qui n’est pas donné à tous!!!

  22. Perso que je dit que je ne mange pas de fast food ou de chocolat biscuite , bref quand je dit que je mange santer que je ne boit pas et fume pas , on me regarde bizarre et on me trouve bizarre

  23. Dans ce cas là, c’est les fréquentations qu’il faut changer, pas son mode de vie. La tolérance de nos jours n’est plus ce qu’elle était

  24. je suis asser d accord sur le faite que de ne pas se detruire comme tout le monde derange enormement . pour ma part je pratique depuis 9 ans et les premieres années j ai eu le droit a tout en terme de critique par rapport au mode de vie a la diete comme si que le faite d avoir choisie une saine et sprotive derangeai et on sait meme pas pourquoi d ailleur ! et le plus marrant c est ceux qui sont gros comme je sais pas quoi et qui picole asser souvent et qui te dise que ceci c est chimique cela c est du dopage ( notement a propos de la ceatine ) donc en gros c est ceux qui connaissent rien qui veulent te faire la lecon , au jour d aujourd hui tout cela est fini maintenant plus personne ne critique meme au contraire mais il aura fallu tres longtemps pour que se soit admis par tous que l on prenne soin de soit et que l on soit a contre courant de leur habitude de vie

  25. Wouaaaaah! J’hallucine en vous lisant!
    Tu sors tu bois un perrier, tu manges une salade, en réalité tout le monde s’en fout! Personne ne vous pousse à quoi que ce soit à part vous mêmes!
    Dites “non” si vous avez suffisamment d’auto-discipline, sinon c’est VOUS le seul responsable, pas la “société”.
    Perso on m’a jamais forcé à boire ou à manger…

  26. C dur surtout en vacances…la je sors avec des potes ce soir, on va en resto et je suis vraiment en plein coeur de ma seche, je sais pas comment leur expliquer..

  27. Ruddy,
    Votre article bien que réducteur (d’un côté le pratiquant de musculation et de l’autre ses relations sociales, qui ne pensent qu’à s’empiffrer et boire) pose le problème de la différence.
    Mais si ceux qui vous reçoivent n’ont que des bières, des chipolatas, et des cacahuètes à vous offrir peut-être faut-il se poser la question: est-ce bien utile de fréquenter de telles personnes?

  28. Oui, je pense que la pratique de la musculation isole, d’une certaine manière, du monde extérieur. J’ai 15 ans, et j’ai déjà remarqué cela à l’école. Avec un pote, on parlait souvent de muscu ( et notamment de SuperPhysique 🙂 ), et on a très vite remarqué que certains de nos amis commençaient à se désintéresser de nous. En effet, les gens ne comprennent pas que l’on puisse avoir d’autres centres d’intérêt qu’eux et que l’on puisse être différent.

    Maintenant, il faut savoir gérer cela pour ne pas sortir complètement de la société, il me semble. Travailler assidûment tout en restant lucide et conscient de ses actes…

  29. je pense hélas que celà est la vérité , le phénomène s’accentue lorsque l’on est une femme (pour ma part j’ai toujours été incomprise face à mon choix). Je trouve celà fort dommageable mais la société de consommation a l’air plus forte. En ce qui me concerne en plus de faire de la muscu j’ai le “défaut” suivant je suis un cursus de naturopathe donc je passe encore plus pour un ovni … lol … une infirmiere , pompier volontaire qui fait de la muscu et qui suis un cursus de naturopathie!!! c’est quoi cette nana!! perso je me moque de leurs aprioris et continue dans la voie que j’ai choisi… je demande juste à ce que l’on respecte mon mode de vie

  30. Ca dépend, personnellement il m’arrive de prendre un verre ou deux, et pas plus et encore c’est une fois par semaine grand max.

    Sinon en général je prend un cocktail sans alcool (bon c’est ultra sucré mais pareil, c’est une fois de temps à autres).

    Et quoi qu’il arrive je dirai que ca dépend de tes amis, si on te blâme de pas picoler, bah change … le respect c’est mutuel.

    Et aussi aux apéritifs, pareil une petite poignée que tu manges sur 1heure discrètement personne ne remarque.

    Aller pour conclure, si tu débarques en soirée bien habillé, nous qui faisons de la musculation on est en général bien dessiné, une fille va préferer quelqu’un de muscler plutot qu’un pillier de bar, après c’est de mon experience 🙂

    Bon courage à tous en cette période super chaude ! et encore plus à ceux qui font le ramadan

    Et merci à l’équipe de superphysique .

  31. Je pense que c’est la dimension sociale de la consommation qui joue. Boire une bière c’est exprimer d’une certaine manière son amitié via le partage, et la dimension empoisonnement reflète le sacrifice de soi au profit du groupe. Ainsi par exemple en Chine, on se trinque plusieurs fois avec chaque membre à ta table en buvant cul sec. Un refus exprime “je refuse d’être ton ami”. (Le problème c’est que l’alcool en chine va de 32 à 68°C, j’ai fait les frais du 68°C… :))

  32. Je suis malheureusement d’accord,c’est dure,très dure quand on sort de ne rien boire et de ne pas aller pioncer tard…Tout simplement c’est dure de ne pas sortir de son cocon, je pense qu’il faut savoir jauger et se faire plaisir de temps en temps mais bon ya pas de secret la muscu est une pratique exigeante. 🙂

S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire