• Mai
  • 13
  • 2015
1

COUP DE GUEULE !

Vous le savez, je m’engage chaque jour à lutter contre les légendes et diverses modes existant dans le monde de la musculation.

Je fais pour cela des vidéos, des articles pour vous expliquer comment cela fonctionne pour que chacun puisse agir en connaissance de cause et ne pas se faire berner par le premier venu qui s’affirme coach ou « spécialiste » alors qu’il a obtenu son physique par un coup de chance ou grâce au dopage.

Je sais que beaucoup ne liront, n’iront pas jusqu’au bout de cet article et vidéo, se contenteront de survoler cet « article » et ne feront pas l’effort de cliquer sur les liens, de comprendre ce que je dis mais ne me dites pas après que vous êtes perdus parmi la masse d’information qui circulent sur le net.

Vous êtes responsables du succès et des échecs de chacun en regardant, en cautionnant et en accordant de l’intérêt à des « spécialistes » qui n’en sont pas, qui agissent par pur commerce et/ou par pure besoin de crédibilité, notoriété. Tout ne dépend que de vous !

Je ne peux malheureusement pas lutter seul dans cette avalanche de désinformation qui circule sur le net chaque jour et qui me consterne.

Lorsque l’on n’y connait pas grand chose sur un sujet, on évite de s’improviser spécialiste, de donner des conseils, de faire des articles et des vidéos si on ne le maîtrise pas. Cela me parait couler de source.

Je n’y connais pas grand chose en voiture et je ne me vois pas aller faire des vidéos pour expliquer comment fonctionne un moteur (ce que je ne sais que très vaguement) parce que j’ai une voiture de sport.

Nous sommes pourtant dans une époque où l’attrait de l’argent, de la célébrité, du nombres de vues est plus important que l’information en elle-même.

Il est en effet, impossible, lorsque l’on n’est pas passionné et véritablement spécialiste de dénicher le vrai du faux et c’est pourquoi beaucoup me rapportent qu’untel à dit ca, a dit cela par rapport à une vidéo et article que j’ai fait et va à l’encontre de tout ce que je peux expliquer, sans aucun fondement et montrant ainsi les limites de leurs cultures sur le sujet de la musculation.

Le fait d’être musclé, d’être sec (surtout) et de bien parler suffit à rendre crédible en dehors de toute considération du contenu publié. Je le vois chaque jour sur mes publications où rares sont ceux qui lisent les messages que j’essaie de vous transmettre mais cliquent « j’aime » en fonction de la qualité de la photo que je mets, ce qui est encore une fois assez triste.

Ainsi, pas plus tard que ce matin, on m’a envoyé le lien d’une vidéo d’un « spécialiste » qui affirme que le pullover avec haltères est un exercice pour le dos et qu’il n’est donc pas un exercice pour les pectoraux à la base…

Si vous n’y connaissez rien en anatomie (C’est normal, ce n’est pas votre travail aussi), vous allez tomber dans le panneau et accorder du crédit à ce genre de vidéo. (Je précise que je n’ai rien de particulier contre l’individu en question – Il n’est de toute façon pas le seul à raconter n’importe quoi ).

Je vais vous expliquer pourquoi cet individu raconte n’importe quoi dans sa vidéo.

Il affirme que :

1- Le Pullover avec haltère en musculation est essentiellement un exercice pour les dorsaux et ne fait que très peu les pectoraux
2 – Le Pullover qu’il soit avec haltère ou poulie en musculation est identique et travaille les mêmes muscles à savoir surtout les dorsaux
3 – Le Pullover avec haltère en musculation n’a aucune efficacité sur pour faire grossir la cage thoracique

Reprenons donc ces affirmations pour vous démontrer tout l’inverse 🙂

C’est une histoire d’anatomie et surtout de biomécanique comme le dit notre « confrère » (J’ai parfois honte de dire que je suis coach sportif, surtout après avoir vu cette vidéo).

1 – Analysons donc l’anatomie des pectoraux : http://www.superphysique.org/articles/15 et comprenons que l’une des fonctions majeures du grand pectoral est de ramener les bras au niveau du tronc.

Par exemple, sur notre du pullover avec haltère, lorsque vous avez les bras tendus ou presque derrière la tête, leurs rôles va être de ramener les bras au dessus de votre tronc.

Si on analyse maintenant l’anatomie du grand dorsal, il abaisse également le bras dans l’une de ses fonctions vers le tronc : http://www.superphysique.org/articles/16

On voit donc ici qu’on ne peut pas à partir de l’anatomie toute simple dire que le pullover est plus un exercice pour le dos que pour les pectoraux.

2 – C’est la plus grosse erreur de notre « ami ». L’application de la résistance n’est pas du tout la même avec haltère qu’avec poulie.

Avec haltères, l’intervention des dorsaux est minime. Cela tient du fait que la résistance est importante pour le grand dorsal en bas lors de la phase négative (Si vous êtes raides du grand dorsal, vous devriez bien le sentir) mais que passer un certain cap, les pectoraux font l’essentiel du travail lors de la phase positive. (Tu as pourtant très bien compris cette notion d’amplitude influençant le recrutement musculaire lors de ta vidéo sur les dips cher « ami »).

Le travail des dorsaux peut être prioritaire en fonction des patterns (recrutement moteur) et des insertions musculaires de chacun jusqu’à 1/3 du mouvement (partie basse de la phase positive) mais cela n’est que très rare.

C’est pourquoi dans le Programme Super Dos : http://www.superphysique.org/articles/3995, nous conseillons une préfatigue à base de Pullover partiel pour sensibiliser les dorsaux (partie externe) en cas de manque de V.

Ainsi, avec haltère, le travail des dorsaux lors de la phase positive est vite « nul » tandis que celui des pectoraux est important.

A l’inverse, sur le pullover à la poulie haute que l’on soit debout, assis ou allongé, l’application de la résistance « plus continue » et surtout permettant une amplitude de contraction plus importante va permettre (en fonction des individus encore une fois cf longueur musculaire, point fort vs point faible) une amplitude accrue lors de la phase positive favorable au travail du grand dorsal. Il va ainsi plus se raccourcir, mieux se contracter et ainsi faire presque l’essentiel du travail au détriment des pectoraux.

Sur un exercice travaillant plusieurs muscles, il existe en effet une compétition de recrutement musculaire ne désactivant jamais partiellement l’un au détriment de l’autre (s’il n’y a que deux muscles participant au mouvement ce qui n’est pas tout à fait le cas ici – Cf triceps, deltoides – Plus d’informations dans la fiche de l’exercice : http://www.superphysique.org/exercices/181) – Je reviendrais sur ce sujet dans un prochain article en détail.

Pour bien que vous compreniez, je vais prendre deux exemples.

Exemple 1 : Comparez des écartés couchés avec haltères des écartés couchés à la poulie vis à vis.

Dans le premier cas, la résistance est forte en bas du mouvement et il n’y a plus rien qui « force » la contraction des pectoraux en haut ce qui revient à dire que cette partie du mouvement est inutile pour cibler les pectoraux. A l’inverse, aux écartés couchés à la poulie vis à vis, la résistance est faible en bas (peu d’étirement) mais importante en haut et force la contraction, le raccourcissement des pectoraux.

Ces deux exercices d’apparences identiques ne le sont donc pas car la nature de la résistance varie.

Exemple 2 : Développé couché barre vs Développé couché barre avec élastique.

On comprend là plus aisément que le fait de rajouter un ou plusieurs élastiques sur la barre va changement la résistance et ainsi modifier le recrutement musculaire.

En forcant la fin du mouvement, les élastiques vont accentuer le travail des triceps au détriment des pectoraux.

On voit donc qu’un changement de « résistance » change le travail des différents muscles mis en jeu.

3 – Les effets sur l’expansion thoracique sont très simples à comprendre comme nous l’expliquons sur SuperPhysique via Patrice, membre de la Team SP et médecin du sport : http://www.superphysique.org/articles/433

Je le cite : « On notera ici que les os chez l’adulte ne présentent pas de capacités à “grandir” et donc l’amplitude thoracique ne sera pas améliorée par une modification structurelle au niveau osseux ; par contre, les articulations chondrosternales, reliant les dix premières côtes au sternum, en avant du thorax, sont des articulations souples et mobiles et peuvent gagner en amplitude »

Je crois qu’il n’y a rien à ajouter ?

Soyez conscient d’une chose, en regardant, en cautionnant ces vidéos, vous êtes acteur de cette médiocrité ambiante, de ces articles, de ces vidéos « honteuses qui vous embrouillent et vous font croire que la musculation est compliquée !

Je vous donne les cartes chaque jour pour que vous soyez un meilleur vous, je vous explique les choses alors si vous en avez marre d’être berné sans arrêt, d’être pris pour des pigeons et de vous faire embobiner, sachez que je me battrais jusqu’au bout pour vous aider à comprendre et à agir en fonction de vos objectifs.

Enfin à ceux qui veulent exécuter parfaitement le Pullover avec haltère, c’est l’un des sujets que j’aborde en détail dans ma Formation Super Pectoraux : http://www.rudycoia.com/boutique/rudy-coia-formation-super-pectoraux/ – Ce sera autre chose que cette vidéo « honteuse ».

La personnalisation reste la clef indispensable aux progrès, l’accès à la connaissance et à la compréhension, la clef de votre longévité.

Merci de votre lecture jusqu’au bout et surtout n’oubliez pas : FIGHT FOR IT !

PS : Je sais que je le dis souvent mais n’hésitez vraiment pas à partager un maximum mes publications car seul, je n’ai pas assez de portée pour « sauver » tout le monde ! Je compte sur vous pour m’aider, pour vous aider et pour aider vos amis dans notre but commun qu’est la progression. C’est ca l’état d’esprit SuperPhysique !

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.

un commentaire

  1. Merci pour cette vidéo Rudy. Je regarde aussi les articles et vidéos mythos mais j’essaye de comprendre et de vérifier le contenue avec tes articles et les bouquins de delavier et gundill.
    Continue comme ça poulet!!!

S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire