• Juil
  • 24
  • 2018
0

Deux camps s’opposent. D’un côté ceux qui affirment qu’il est obligatoire de compter les calories, de l’autre ceux qui rejettent cela en bloc et affirment que c’est inutile.

Où est la vérité quand on est un pratiquant de musculation sans dopage désireux de progresser au mieux ?

Ps : Dans cet article, j’utiliserais le terme de calories au lieu de kcalories qui est le terme exacte nous concernant, pour un meilleur référencement.

1 – Compter les calories en musculation – D’abord, obligatoire

Lorsque l’on souhaite progresser du mieux que l’on peut en musculation, il convient de suivre une alimentation adaptée mais comment savoir et déterminer les quantités que nous devons absorber ?

La première étape est donc de compter les calories ce que l’on consomme quotidiennement pendant une durée de 7 jours et ensuite de faire la moyenne.

A partir de là, en fonction de l’évolution de votre poids durant cette période, vous saurez exactement combien de calories vous devez consommer en fonction de vos objectifs.

Si vous souhaitez maigrir et sécher, il faudra alors les réduire (Toutes les explications) ou à l’inverse, si vous souhaitez grossir, il faudra les augmenter (Pour en savoir plus)

Il n’existe pas de formules universelles pour déterminer son nombre de calories quotidiens. Cela passe donc par l’obligation formelle, dans un premier temps, de compter les calories que l’on consomme.

Assez contraignant, cette première étape reste obligatoire alors que compter les calories deviennent facultatif. Pourquoi ?

2 – Compter les calories en musculation – Puis, facultatif

Faut-il compter les calories en musculation ?
Pourquoi compter les calories ne devient plus obligatoire ?

A partir du moment où l’on a établi ses besoins, compter les calories de son alimentation perd de son sens car avec l’habitude, nous utilisons plus facilement des repères, c’est à dire des quantités précises d’aliments pour établir notre diète.

Plutôt que de se dire que nous devons manger 300 calories, nous allons plutôt prendre comme repère de consommer 80 g de riz cru.

Malgré tout, compter les calories peut encore être intéressant dans le sens où nous ne mangeons pas tous les jours les mêmes aliments et qu’il nous faut savoir les équivalences entres aliments afin d’arriver à couvrir nos besoins.

Mais lorsque l’on connait toutes les équivalences, faut-il encore compter les calories ?

3 – Compter les calories en musculation – Enfin, inutile.

A force de jongler avec les compositions nutritionnelles des aliments, nous finissons par les connaître par cœur et par savoir faire les équivalences sans avoir à compter les calories.

Par exemple, nous savons que si nous souhaitons consommer du pain à la place des féculents, il faut environ multiplier la quantité de féculent par 1,5.

C’est pourquoi continuer de compter les calories fini par devenir inutile et que les quantités que nous consommons deviennent des repères tout aussi fiable pour faire évoluer son alimentation que l’on soit en sèche ou en prise de masse.

4 – Compter les calories en musculation – Conclusion

En fonction de son niveau et de sa motivation à progresser en musculation, compter les calories passent par 3 phases distinctes qui sont essentielles.

Au départ, il est obligatoire de les compter puis cela devient facultatif et enfin inutile car nous sommes alors devenu des spécialistes en composition nutritionnelle des aliments.

Pour ne laisser aucune place au hasard, ou le moins possible, il convient d’avoir des repères quantifiables afin de pouvoir s’appuyer dessus pour personnaliser son alimentation et la faire évoluer.

Sans cela, vos efforts sous les barres ne seraient pas récompensés à leurs maximum.

En espérant vous avoir aidé à y avoir plus clair.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’alimentation des pratiquants de musculation sans dopage et que cet article vous a plu, vous pouvez poursuivre votre lecture sur :

 

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.