• Août
  • 10
  • 2017
0

Comment changer ses croyances ?

POUR NE LOUPER AUCUN ARTICLE, CLIQUEZ ICI.

Dans notre monde, nous avons tendance à ne croire que ce que l’on voit. Si l’on n’a pas la preuve que quelque chose existe, on n’y croit tout simplement pas.

Récemment, je suis tombé sur une vidéo qui partait du postulat inverse, c’est à dire que que nous voyons ce que nous croyons.

Cela a bien évidemment fait tilt pour moi qui suit plus qu’adepte du pouvoir de l’intention, de la visualisation.

Ainsi, on peut se poser la question suivante : Sommes-nous limités par ce que nous croyons ?

D’innombrables articles parlent des « croyances limitantes » et il est vrai que si nous ne croyons pas en quelque chose, celui-ci ne se réalisera jamais, peu importe le temps que nous attendrons.

Alors finalement, devons-nous attendre de voir pour croire que quelque chose existe ? Où devons-nous nous convaincre de croire que cela existe pour que cela existe et devienne possible finalement ?

Dis comme ca, sur l’ordinateur ou sur papier, ca a toujours l’air simple. Je m’étonne moi-même de la simplicité de la chose.

En pratique, nous avons une multitude de croyances limitantes qui nous viennent de notre passé, de notre éducation, de ce que nous avons déjà vécu auparavant.

Et souvent, malheureusement, nous prenons ces expériences pour des généralités, pour la normalité en oubliant que chaque expérience est unique et ne peut être comparée à d’autre expérience du même type.

Par exemple, si vous avez été chez le garagiste pour votre voiture et que celui-ci a mal fait son travail (Ca peut arriver de se tromper, de faire une erreur, pour n’importe qui), certains diront alors que les garagistes sont des escrocs, qu’ils essayent de nous arnaquer, qu’ils font exprès de faire des erreurs pour gagner plus d’argent….

Maintenant, si l’on retourne la situation. Peut être tout simplement que ce garagiste a fait une erreur pour une multitude de raison et qu’en temps normal, il est irréprochable.

Allez-vous alors le condamner définitivement lui et ses collègues garagistes jusqu’à la fin de votre vie ? Et croire qu’ils sont tous nuls ? Vous ne devriez pas !

Alors pourquoi faisons-nous cela avec nous-même quand nous faisons une erreur et déterminons alors que cela n’est pas pour nous après seulement un ou plusieurs échecs ?

Je parlais récemment avec une personne qui n’arrêtait pas d’imaginer le pire, de se dévaloriser, de se sentir inférieure à ce qu’elle était réellement. Au lieu d’être « fière » d’elle, elle se disait qu’elle pouvait faire mieux, que ce qu’elle faisait était nul et ne savait alors plus si elle pouvait réussir à atteindre son but.

Elle ne croyait plus en elle ! Tout cela parce qu’elle avait échoué à quelques épreuves de la vie sans réelle importance, qui ne détermine absolument pas, sauf si vous leur accordez une importance exagérée, votre futur et ce que vous ferez de votre vie.

Ne tombez donc pas dans le piège de tirer des conclusions hâtives et généralistes à propos de tout pour de mauvaises expériences, pour des échecs que vous avez subi.

Ne laissez pas cela devenir vos croyances limitantes et ainsi limiter votre bonheur et qui vous pourriez devenir.

Nous avons le devoir de croire dans ce monde et surtout en nous-même en n’oubliant pas que nos croyances déterminent ce qui possible et impossible à nos yeux.

Il y a longtemps, j’ai fait le choix d’avoir l’espoir en chacun. Peut être ma jeunesse et mes expériences m’y ont poussés mais je sais que lorsque quelqu’un agit mal envers lui-même ou envers d’autres personnes, il le fait par rapport à ses expériences et ses croyances, parce qu’il croit que c’est la seule façon de faire.

Mais si c’est même personne oubliait comme par magie son passé, qu’elle devenait amnésique, alors ses croyances limitantes disparaîtraient et elle en serait alors dénuée.

N’accordons pas tant d’importance à nos « mauvaises » expériences, ne laissons pas notre passé nous rendre moins bon que ce que nous sommes et surtout ne nous laissons pas croire que tout est ainsi parce que nous l’avons vécu.

Tout est comme nous le croyons, ni plus, ni moins.

#TEAMSP

ON EN REPARLE ICI PLUS EN DÉTAILS.

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.