• Juin
  • 24
  • 2012

Dopé un jour, Dopé toujours !

Entrainement, ,
18

Comme vous le savez, je défend la pratique de la musculation au naturel, c’est à dire sans l’utilisation de produit dopant.

1

En 2009 – 98 kg

J’aime l’idée d’avoir les résultats que l’on mérite, en s’abstenant bien évidemment de se comparer aux autres (dans la limite du possible), devenir un meilleur soi-même afin de ne pas “s’énerver” inutilement contre les injustices de la génétique.

J’ai vu beaucoup de personnes se dopant et revenant quelques années plus tard, ni vu, ni connu, l’air de rien, prétendre être naturel. On avait déjà vu plusieurs exemples qui confirmait ce que je pensais : Lorsqu’on se dope un certain temps, il y a toujours une trace !

Sport et Vie du mois de juin 2012 en arrive à la même conclusion, c’est pourquoi je reviens dessus. Il semblerait (même si pour moi, c’est bel et bien confirmé par la pratique) que la prise de substances anabolisantes (dopants tels que les stéroïdes) laissent des traces à vie au coeur de notre ADN, en clair, on mute pour toujours. En gros, une fois dopé, on est dopé à vie. Et plus on se dope longtemps, plus on en garde les bénéfices musculaires !

C’est donc bien le bon titre pour cet article : Dopé un jour, Dopé toujours !

 

 

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.

18 commentaires

  1. Je ne comprends pourquoi tu as accepté la performance de Delavier à ton concours de tractions si pour toi Delavier est encore un dopé.

    Tu n’es pas du tout objectif.

  2. Dopé un jour, dopé toujours.
    C’est facile de prendre des stéroïdes quelques moi ou années et revenir après en avoir bien profité ce dire naturel!
    Problème, sans parlé des effets sur le corps et les cellules, avec une cure tu peu prendre 10kg et en gardé 4 à 6kg alors même si tu arrêtes ensuite la dope tu auras gagné combien d’année? Faut également pensé a la force prise, plus de force et bien souvent égale à plus de muscle donc plus de muscle également à long termes!
    Un dopé n’a pas gagné 5kg de muscle mais 5 années de muscu! Et certainement perdu 5 années d’espérance de vie, faut le precisé également.

  3. Johny je suis en médecine (recherche génétique) et honnetement ce que tu dis est faux: déja les testicules sont des galndes amphicrines naturellement c’est à dire exo et endo de plus un apport exogène comme tu dis n’implique pas une modification obligatoire endogène: sinon on ne pourrait pas soigner tout les maladies virales et l’utilisation de plasmide impossible…

  4. @ alban

    en fait il me semble que les stéroides et autres hormones entrainent une multiplication des cellules satellites de façon prononcée , bien plus que chez un naturel

    la modification la réponse de transduction et de codage des protéines dure elle un certain temps ( de quelques jours a quelques mois selon les cellules ciblées ) , en revanche , la multiplication des cellules satellites est défintive

    donc un ancien dopé prendra plus de volume et plus vite même sans produit , comme si il avait fait des séries de 100 depuis son enfance jusqu’a 20 ans , pour donner une image , vu qu’il a plus de myo-cellules

    la multiplication des cellules est proportionnelle aux doses employées et a la réponse de l’individu aux produits

  5. Moi je suis pour, tu veux un jour devenir culturiste, tu n’as pas le choix.
    Et on peut le faire intelligemment et se faire suivre.
    On va prendre pour exemple Serge Nubret, il est mort récemment à l’age de 73 ans, problème de coeur depuis sa naissance, et a été dopé toute sa vie.

    Tout les dopé ne crèvent pas a 40 piges et dans d’atroces souffrances……

    Un jour dans quelques années, je me doperai et c’est irrémédiable, je ne le nierai pas, et se doper, ne retire en rien le mérite qu’on a.

    Se doper permet de s’entrainer tout simplement plus, donc se doper, permet de se défoncer à la salle plus souvent, de soulever plus lourds, et de prendre plus, concrètement, la perception des effort et d’intensité reste la même…..

  6. “Dopé un jour, Dopé toujours !”

    Clairement…
    Les gains du dopage sont en grande partie conservés une fois les produits arrêtés, alors évidement une fois dopé on fait définitivement partie des tricheurs.

  7. bonsoir a tous!! moi cela fait une 15 aine années que pratique le bodybuilding et je ne prend que du booster avant seances et un peu de creatines!  donc aucun steroides et je pese 75kg alors que quand j ai commencé je faisais 57kg! le probleme avec les steroides c est que les kéké des plages en prennent alors qu ils commencent a peine la muscu( en moyenne 1 ans de pratique)c est a cause de ces personnes que les gens ont une mauvaises opinion de notre discipline et mode de vie! je trouve qu il y plus de merite a ceux comme moi qui font du bodybuilding sans steroides car le physique que nous avons ont la merité et non avec la facilité!!!!!

  8. @ Alban
    Ne pas confondre endo et exo;
    La différence est qu’il ne peut y avoir de mutation génétique pour une quelconque production hormonale “endogène”, étant donné que c’est le corps qui la produit naturellement. Pas besoin de modifier un cycle naturel qui fonctionne très bien depuis la nuit des temps.
    En revanche un apport exogène d’hormones naturelles ou non, apporte forcément des modifications sur la capacité de production hormonale naturelle.
    Le corps, en perpétuelle évolution, va chercher à s’adapter à ce facteur, et va donc d’une certaine manière opérer des “mutations”.
    Exemple : testo endo : testicules normaux
    testo exo : testicules atrophiés (mutation)

  9. Je viens de faire quelques recherches, tout ce qu’il dit est vrai. Notre cher coach a encore une fois raison. Cela signifie donc que oui, Delavier a encore des traces de ses prises de dianabol, et ce, à vie.
    Quand à la testostérone exogène, si une surdose peut entraîner une gynécomastie, c’est bien que des prises trop lourdes peuvent dérégler les hormones au niveau œstrogène/testostérone endogène. La conclusion de “mutation” est donc parfaitement réelle et véridique, sans exagération.

  10. Les stéroïdes induiraient des mutations génétiques ?

    Tu te rends compte que cela veut dire que c’est valable aussi pour ta testostérone endogène tout ce qu’il y a de naturel ? Cela me semble donc être une interprétation un peu abusive, mais je veux bien lire les références des articles sur lesquels tu te bases.

    Il me parait plus raisonnable de parler des modifications qui ont lieu au niveau dse cellules satellites par exemple. Et là on peut tout à fait dire “dopé un jour, dopé toujours”, c’est ce qui était ressorti d’une étude qui commence à dater un peu.

  11. Evidemment, le vrai Bodybuilding, le naturel, constitue une véritable discipline sportive que je pratique avec rigueur. Mais les dopé, autrement dit les veaux aux hormones, à moins d’avoir comme projet d’aller à Olympia, est vraiment minable et les utilisateurs de ces anabo ne sont pas des sportifs. Ils sont la HONTE du bodybuilding.

  12. Ptit con de Sam j’ai triché avec qui? pauvre mec je triche pas je dit la vérité moi…..  quant t’arriveras a mon niveau en compets naturellement comme moi tu pourras ouvrir ta gueule de frustré…

S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire