Archives par mot-clé : Perte de gras

0

Lorsque l’on souhaite perdre du poids, perdre de la graisse, la question de l’utilisation d’un brûleur de graisse naturel se pose.

En effet, dans un marché des compléments alimentaires de plus en plus tourné vers le marketing au détriment de notre bien être, comment savoir quel brûleur de graisse prendre sans qu’il n’y ait d’effets néfastes sur notre santé.

C’est ce que je vous propose de voir dans cet article.

1 – Brûleur de graisse naturel – C’est quoi ?

Un brûleur de graisse naturel est tout simplement un complément alimentaire (Définition) destiné à faciliter la perte de graisse au régime.

Il ne saurait faire perdre du poids sans suivre un régime hypocalorique (Plus détails dans cet article) dans le même temps.

comment sécher en musculation

Par naturel, nous entendons la présence d’ingrédients que l’on peut retrouver dans divers aliments et que l’on prendrait donc en quantité plus importante afin de bénéficier de leurs effets “boostant” sur la perte de graisse.

2 – Brûleur de graisse naturel – Quels ingrédients ?

C’est là où les choses se compliquent.

Au fil des années, nous avons pu voir pléthores de brûleurs de graisse changer leurs compositions après découverte d’effets secondaires de certains ingrédients.

Il fut un temps où l’éphédrine, par exemple, était autorisée jusqu’à ce que des abus conduisent à des accidents mortels.

C’est pourquoi il faut aujourd’hui, plus que jamais, faire très attention à la composition des compléments alimentaires que l’on consomme.

Les ingrédients naturels qui aident à la perte de poids et qui doivent se retrouver dans votre brûleur de graisse naturels sont les suivants (en priorité) :

  • De la Caféine
  • Des Extraits de Thé Vert
  • De la Tyrosine
  • De la Carnitine

Ce sont eux avant tout que vous devez rechercher dans la composition avant d’acheter quoi que ce soit.

Il existe évidemment d’autres ingrédients efficaces mais à moindre niveau, c’est pourquoi je ne vous les recommande pas spécialement.

Enfin, il est possible de se construire soi-même son brûleur de graisse naturel en achetant chaque ingrédient séparément (c’est préférable) comme cela est possible sur SuperPhysique Nutrition 

Cela vous évitera de devoir “supporter” des ingrédients inefficaces qui gonflent le prix du complément.

3 – Brûleur de graisse naturel – Pour qui ?

Tout sur le Brûleur de graisse naturel
Brûleur de graisse naturel – Pour tout le monde ?

Tout le monde ne doit absolument pas prendre de brûleur de graisse naturel.

En effet, celui est réservé aux personnes qui ont des difficultés à perdre du poids et qui sont au régime depuis plusieurs mois.

Un complément alimentaire n’est jamais magique et n’est qu’une petite aide, un détail parmi la multitude de facteurs permettant de perdre du poids.

C’est pourquoi, surtout, n’en prenez pas le début de votre régime pour maigrir et attendez vraiment d’être en difficulté pour l’utiliser.

Cela vous permettra alors de relancer votre perte de poids sans efforts supplémentaires.

A ce sujet, nous avons réalité un Podcast complet sur la perte de gras si vous souhaitiez en savoir plus sur le sujet :

4 – Brûleur de graisse naturel – Quels effets en attendre ?

Parce qu’un brûleur de graisse naturel n’est pas magique, les effets à en attendre ressemble de très près à ceux d’un booster en musculation (Pour en savoir plus).

C’est à dire que vous devriez ressentir une moindre fatigue tout au long de la journée, avoir plus d’énergie et relancer la perte de poids qui avait fini par bien ralentir au fur et à mesure des semaines.

A ce sujet, comme pour les boosters de musculation, le brûleur de graisse naturel n’est pas à prendre n’importe quand et surtout pas le soir, sans quoi au lieu de vous aider, celui-ci vous empêcherait de dormir et ralentirait votre récupération.

5 – Brûleur de graisse naturel – Conclusion

Vous l’avez compris, ce complément alimentaire n’est pas magique et ne fonctionne qu’en adéquation avec une multitude de facteur permettant la perte de poids.

La promesse de perdre de la graisse sans absolument rien changer à ses habitudes n’est qu’un leurre parmi tant d’autres.

C’est pourquoi le brûleur de graisse naturel n’est à prendre que lorsque tous les autres facteurs sont optimisés afin d’apporter une petite aide supplémentaire.

J’espère vous avoir aidé à y voir plus clair et à faire désormais les bons choix.

En attendant, si vous souhaitiez en savoir plus sur comment sécher en tant que pratiquant de musculation sans dopage, je vous invite à lire ceci.

On se retrouve prochainement sur le Forum.

0

Peut-on prendre du muscle en étant gras ?

POUR RECEVOIR MES ARTICLES EN AVANT-PREMIERE, CLIQUEZ ICI.

Comme vous le savez, il existe pour chaque personne un taux de gras idéal pour prendre du muscle et progresser en musculation.

C’est pourquoi il est fondamentalement important de déterminer, individuellement quel est ce taux de gras, ce visuel.

En effet, ce qui peut être trop gras pour untel sera trop sec pour un autre (Le fameux kg magique ou kg de trop – Lisez ceci)

Ce qu’il faut savoir, c’est que plus on est gras, au delà de son “taux de graisse optimale” et plus ce gras excédentaire va limiter notre prise de muscle.

En effet, les cellules graisseuses secrètent certains hormones qui aident à fabriquer encore plus de gras, à remplir d’abord ses cellules mais également à en construire de nouvelles.

C’est pour cela que c’est l’escalade chez certaines personnes “atteintes” d’obésité où seule une refonte complète de l’hygiène de vie peut renverser la vapeur.

Car une fois que les cellules graisseuses sont créées, elles ne meurent jamais et appellent toujours à se remplir au moindre excès.

Plus on est gras et plus la quantité d’hormone nous aidant à prendre du gras est importante (je simplifie pour la compréhension générale).

C’est donc bien une question d’hygiène de vie, d’équilibre pour rester “propre”, surtout si l’on a des antécédents graisseux.

Les antécédents sont quelque chose de très important pour déterminer son potentiel comme j’en parle ici.

Pour revenir au sujet de départ, le “trop gras”, le trop “grassouillet” a quand même une limite. Si vous êtes plus gras que moi que lorsque j’étais à 108 kg (Regardez comment j’étais), c’est que vous êtes trop gras (pour un homme) pour faire un maximum de muscle et véritablement progresser en musculation.

Si vous vous jugez grassouillet, il y a de fortes chances que vous soyez trop gras et qu’un régime s’impose également.

Je ne conseille pas de sécher jusqu’au maximum mais de descendre jusqu’à avoir un taux de gras raisonnable. Vous sentirez de toute façon, si vous faites une diète correcte, par rapport à vous (Je vous expliquer comment faire ici) quand vous aurez perdu le kg de trop, celui qui vous fera vous sentir beaucoup plus faible sous les barres.

Il sera alors moment de faire une pause dans votre régime en remangeant à votre équilibre kcalorique, à votre maintenance pendant un moment, le temps de retrouver de l’énergie et de reprendre ensuite, si vous vous jugez trop gras encore à vos yeux.

Il est possible de progresser en étant gras mais cela n’est pas l’idéal si l’on souhaite bénéficier au maximum des effets de ses efforts en salle de musculation.

Dans tout les cas, personne ne fait de la musculation pour être et/ou rester gras donc vous serez obligé de maigrir à un moment ou à un autre si vous faites parti des gens qui veulent faire du mieux qu’ils peuvent.

Si vous avez lu cet article jusqu’au bout, mon parcours devrait vous intéresser.

2

Lorsque l’on pratique la musculation, c’est souvent avec comme objectif de prendre du muscle.

Malheureusement, on associe souvent prise de muscle et prise de poids, nous forçant à alterner des prises de masses et des périodes de sèche chaque hiver et chaque été.

Mais existe-t-il une autre solution ? Autrement dit : Est-il possible de prendre du muscle sans grossir sur la balance ?

1 – Prendre du muscle sans grossir – Combien de kg de muscle prend-t-on ?

Prendre du muscle sans grossir
Peut-on prendre 6 kg de muscle en 12 semaines ?

A nos débuts en musculation, nous croyons tous que nous allons prendre des kg et des kg de muscles.

Il suffit de se procurer le dernier magasine du mois en kiosque pour s’apercevoir que les promesses sont souvent de prendre autour de 4 à 6 kg de muscle en 3 mois.

Alors forcément, nous y croyons, le tout étant corroborer par l’exemple des champions qui “gonflent” à vue d’œil.

Mais ce que l’on ne vous dit pas, c’est que lorsque l’on est un pratiquant de musculation sans dopage, on ne prend pas tant de kg de muscle que cela (Comprendre que les champions sont dopés).

Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les meilleurs pratiquants naturels que l’on peut retrouver dans la TEAM SUPERPHYSIQUE pour s’apercevoir qu’après une dizaine d’année d’entrainement, on arrive plus ou moins à une limite de taille-poids relativement sec, c’est à dire environ 80 kg si vous mesurez 1m80.

Croire comme voudrait nous le faire admettre les magasines que l’on va prendre plusieurs kg de muscle chaque année, à moins d’être débutant et d’être bien en deçà de ce ratio est malheureusement une utopie.

2 – Prendre du muscle sans grossir – Le gras n’est pas du muscle

Lorsque l’on fait son premier régime, sa première sèche, on est toujours surpris du nombre de kg que l’on perd.

En effet, on a l’impression de perdre des kg et des kg et de ne toujours pas être sec, qu’il en reste toujours.

Et il est vrai qu’il en reste toujours.

Il faut savoir que la graisse prend plus de place que le muscle et que souvent, lorsque l’on est un adepte des “mauvaises” prise de masse, on fait surtout du gras et non du muscle.

faire une prise de masse

Ainsi, on prend du gras pour du muscle et le régime nous ramène à la réalité car la perte de muscle, il faut le dire, est minime à moins de véritablement forcer son niveau de sèche.

C’est pourquoi le plus important pour prendre du muscle est la progression à l’entrainement. Il ne faut surtout pas croire qu’en mangeant plus (à moins d’être sous sa ration kcalorique de maintenance), on va prendre plus de muscle, on va surtout prendre du gras.

C’est la progression à l’entrainement qui doit dicter votre prise de poids, cette dernière n’ayant pas à se forcer. C’est cette première qui doit dicter les quantités qui se trouvent dans nos assiettes.

Si vous ne progressez pas à l’entrainement et que vous prenez du poids, il ne peut s’agir que de gras.

Petite parenthèse : C’est pour cela que le Club SuperPhysique existe, parce qu’il y a une corrélation entre notre niveau de force-endurance sur une multitude d’exercices et notre physique.

3 – Prendre du muscle sans grossir – La réponse

Vous l’avez sans doute compris, il est bien sur possible et même normal de prendre du muscle et de ne pas grossir sur la balance, surtout si vous n’êtes plus débutant.

Pour vous rassurer, 100 grammes de muscle a, à peu près, la même composition que 100 grammes de viandes hachées à 5% de matières grasses.

Imaginez prendre ces 100 grammes sur un bras, le volume musculaire que cela représenterait. Cela ferait une sacrée différence et pourtant cela ne pèserait que 100 grammes et il faut un sacré travail pour gagner autant de muscle.

C’est pourquoi, oui, on peut prendre du muscle et progresser sans être en surplus kcalorique (attention toutefois à ne pas être sous sans maintenance) et sans grossir, du moins sur le court et moyen terme.

En espérant vous avoir éclairé.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’entrainement pour les pratiquants de musculation sans dopage, vous pouvez poursuivre votre lecture.