• Oct
  • 4
  • 2018
0

Après avoir vu dans leurs articles respectifs :

Il me semblait important de conclure cette série d’article par un comparatif complet Theragun vs HyperVolt en musculation afin de vous aider à faire le bon choix en fonction de vos attentes.

Laissez moi vous expliquer.

1 – Comparatif Theragun vs HyperVolt en musculation – Les points communs

Theragun vs Hypervolt en musculation
Theragun vs Hypervolt – Les points communs

Ces deux appareils sont proposés aux kinésithérapeutes du sport afin de remplacer, partiellement ou totalement, la pratique des massages.

Dans la pratique effectivement, leurs utilisations s’apparentent au fait de se faire masser fortement et remplace allègrement la pratique des auto-massages, une pratique peu populaire mais pourtant importante en musculation dans une optique de prévention.

Aussi faciles d’utilisation, il suffit de placer l’un de ces deux appareils sur la zone où vous ressentez le plus de tension pour la faire disparaître ou pratiquement comme par magie.

Ainsi pour toutes les personnes qui n’ont pas accès aux services d’un bon kinésithérapeutes y trouveront leurs comptes à ce sujet.

Utile à des fins de prévention, ils sont également très intéressants pour s’échauffer avant une séance de musculation et à la fin afin de repartir presque comme neuf, en ayant chassé la « congestion » résiduelle qu’il peut y avoir en cas d’entraînement en séries moyennes, voir longues. Ils sont d’un plus indéniable pour la récupération quand ils sont utilisées entre les séances également

Enfin chaque appareil est livré avec son même lot d’embout interchangeable au nombre de 4.

2 – Comparatif Theragun vs Hypervolt en musculation – Les différences

Bien que se ressemblant sur le principe, le Theragun et l’Hypervolt se différencient sur de nombreux points dans la pratique.

La première différence se situe au niveau de la « force » d’impact. Tandis que le Theragun percute littéralement, l’Hypervolt est véritablement un appareil vibratoire. C’est une différence qui peut vraiment influencer votre choix (Cf plus bas).

La deuxième différence concerne le réglage de la « force ». Sur le Theragun, il n’est pas possible de la régler, la seule chose que l’on peut faire, c’est éloigner plus ou moins l’appareil de la zone cible pour que cela soit moins « brutal ». Avec l’Hypervolt, on retrouve 3 réglages que l’on peut adapter en fonction de ses besoins que l’on utilise pour la récupération, l’échauffement ou encore pour lutter contre certaines adhérences musculaires. La « force 3 » étant tout même loin de la force de « base » du Theragun.

La troisième différence se situe au niveau de la batterie. Le Theragun est proposé avec deux batteries qui ne tiennent que 45 minutes mais qui se rechargent dans le même temps tandis que l’Hypervolt a une batterie qui dure 6 heures et qui se recharge en 3 heures. L’utilisation du Theragun nécessite plus d’organisation.

La quatrième différence concerne le bruit. Là où le Theragun fait un bruit assourdissant et est peu utilisable si vous vous entraînez en salle ou à des heures tardives si vous êtes en appartement, l’Hypervolt est pratiquement silencieux et peut être utilisé n’importe où et n’importe quand.

La cinquième différence se situe au niveau du prix. Le Theragun coûte 200 euros de plus que l’Hypervolt qui est, certes, un peu moins bien « fini » à mon goût mais parlant de prix entre 400 et 600 euros, difficile de justifier la différence de prix ainsi.

3 – Comparatif Theragun vs HyperVolt – Lequel choisir ?

D’après mes différents tests et expériences, voici mes recommandations.

Pour choisir le Theragun :

  • Si vous êtes quelqu’un de tendu à la base, peu souple et avez de nombreuses tensions, vous aurez besoin d’un appareil qui percute « fort » pour lutter contre.
  • Si vous êtes un gros gabarit, c’est à dire dépassant les 80 à 85 kg, vous aurez du mal à sentir la force d’impact, même réglée au maximum, de l’Hypervolt.
  • Vous n’avez pas de « mal » à vous organiser pour toujours avoir une batterie de chargée au cas où vous en auriez besoin tout de suite.
  • Si vous vous entraînez chez vous et/ou êtes en maison (ou en appartement bien isolé)

Pour choisir l’Hypervolt :

  • Vous êtes souple à la base et peu tendu. Vous n’avez pas vraiment besoin de vous auto-masser régulièrement pour ne pas avoir de tension.
  • Vous faites moins de 80 kg.
  • Vous souhaiteriez un appareil pratique et de ne pas avoir à le recharger tous les jours ou presque.
  • Vous souhaitez l’utiliser à la salle.

Me concernant, les 200 euros d’écart de prix se justifient à mon niveau à cause de la force de frappe dont j’ai besoin pour avoir véritablement l’effet et les effets désirés par son utilisation.

La question du budget ne rentre donc pas en jeu car il ne vous servira à rien, ou presque, d’acheter un Hypervolt si vous ne « rentrez » pas dans les cases que je viens d’énoncer.

4 – Comparatif Theragun vs Hypervolt – Conclusion

Le Theragun et l’Hypervolt, bien qu’étant similaire à première vue, répondent et correspondent à des besoins et des attentes différentes.

L’Hypervolt conviendra à la majorité de la population tandis que le Theragun se réserve véritablement aux personnes ayant un gros gabarit et « subissant » de nombreuses tensions.

La force d’impact du Theragun peut ainsi être trop brutale pour la majorité et se réserve véritablement aux professionnels.

Si vous désirez vous procurer l’Hypervolt, je recommande le site Sport Protech

Si vous désirez vous procurer le Theragun, je recommande le site Ekinoa.

En espérant vous avoir aidé à y voir plus clair.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’entraînement pour les pratiquants de musculation sans dopage, vous pouvez poursuivre votre lecture.

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.