• Mar
  • 15
  • 2015
2

Faire des photos en musculation est tout un art.

Ne vous êtes-vous jamais pris en photo et avoir été déçu du rendu ?

Vous aviez sans doute l’impression d’avoir perdu quelques kg de muscles alors que moins de 5 minutes auparavant, dans le miroir, vous aviez le rendu que vous désireriez.

C’est le pourquoi de cet article, vous apprendre à faire des photos en musculation.

Je suis loin d’être un spécialiste mais je commence à avoir une belle expérience depuis le temps que je fais des photos et c’est ce que je vais essayer de vous partager ici.

Est-ce que vous êtes prêt à prendre 15 kg de muscle en quelques clics ?

1 – Apprendre à faire des photos en musculation – La vidéo qui vous montre tout

2 – Apprendre à faire des photos en musculation – La base indispensable

Si vous êtes gras et maigre, peu importe la photo, vous ne rendrez jamais incroyable car vous ne l’êtes pas.

Il n’y a pas de honte à débuter mais à l’heure d’aujourd’hui, tout le monde veut s’afficher sur le net, montrer des photos torse nu même s’il débute.

La base est donc d’être musclé, d’avoir donc un certain niveau et surtout d’être sec, le plus sec possible.

comment prendre du muscle

En effet, si vous êtes « énorme » mais un peu gras, cela ne rendra jamais incroyable en photo.

Le gras minimisera votre masse musculaire, vous fera paraître plus maigre que vous ne l’êtes alors que vous faites sans doute le double en vrai.

A l’inverse, si vous êtes très sec, vous allez pouvoir faire des photos extraordinaires et paraître plus musclé que vous ne l’êtes car vous arriverez à faire ressortir des détails.

C’est pourquoi bon nombre d’amateur croient en voyant une personne sécher qu’elle a pris du muscle en séchant car sur photo, on parait beaucoup plus musclé sec qu’un peu gras alors qu’en vrai, on se rend bien compte de la perte de masse musculaire.

3 – Apprendre à faire des photos en musculation – Le problème des vêtements

Si vous faites vos photos torse nu, la question ne se pose pas mais si vous faites des photos habillé, il y a quelques règles pour paraître plus ou moins « gros ».

Par exemple, s’habiller en noir fait paraître plus gros ce qui dépasse. Si vous mettez un t-shirt noir, vos bras paraîtront plus gros car le noir « maigrit ». Si vous mettez un débardeur noir, vos épaules paraîtront plus grosses et votre torse plus petit car couvert de noir.

Apprendre à faire des photos en musculation

A l’inverse, si vous mettez du blanc, tout ce qu’il y aura sous le t-shirt ou le débardeur paraîtra énorme et ce qui sortira paraîtra plus petit.

Apprendre à faire des photos en musculation

Enfin, si vous mettez des vêtements moulants, cela est encore plus accentué. Choisissez donc bien vos vêtements pour faire des photos en musculation.

4 – Apprendre à faire des photos en musculation – Évitez la comparaisonApprendre à faire des photos en musculation

« Avec Arno – 1m70 – 65 kg vs Rudy – 1m95 – 100 kg »

La plupart du temps, ceux qui abusent des photos « mythos » font des photos tout seul pour éviter tout point de comparaison avec quelqu’un d’autre.

C’est normal car si l’on fait 70 kg sec et que l’on pose à côté de quelqu’un qui en fait 90, il y a un monde qui les séparent même s’ils ne font pas la même taille.

Celui de 70 kg paraîtra ses 70 kg et non plus ses 90 kg artificiels lorsqu’il se prend en photo tout seul.

Il est donc important si vous désirez connaitre le gabarit d’une personne de bien regarder son poids et sa taille pour bien se rendre compte de ce qu’il représente.

Cela n’empêche pas d’être super à 70 kg de poids de corps mais ce n’est pas la même chose qu’à 80 ou 90 kg.

Cela me fait penser à des photos que je vois régulièrement sur Instagram d’athlète américain qui seul ne me paraissent pas plus gros que ça et qui lorsqu’ils posent à côté d’autres stars du net sont monstrueux ce qui est donc le cas !

5 – Apprendre à faire des photos en musculation – Le secret du gros plan

Apprendre à faire des photos en musculation

« Arno en pose triceps – 43 cm de tour de bras à chaud »

Apprendre à faire des photos en musculation

« Arno en gros plan sur le triceps – On ne sait plus combien lui donner »

Avant d’aborder les questions d’éclairage, de hauteur de prise, de retouche, vous remarquerez que de se prendre de loin où de très près ne rend pas tout à fait pareil.

En effet, vous remarquerez que les spécialistes de la « #photomytho » font souvent des gros plans car on perd ainsi toute notion de proportion, de la réalité.

Si votre but est de « mentir » à tout le monde et à vous y compris, je vous conseille de faire des gros plans mais gardez bien en tête que la vérité fini toujours par resurgir.

Si on ne voit qu’un bout de biceps sur une photo, je n’appelle pas ca une photo personnellement.

Il y a également une grosse différence, surtout si vous êtes sec entre une photo congestionné et à froid. La plupart du temps, on fait des photos de soi au meilleur, c’est à dire congestionné, pendant ou après l’entrainement.

6 – Apprendre à faire des photos en musculation – L’éclairage qui fait tout

L’éclairage est sans aucun doute LE FACTEUR DETERMINANT pour faire une belle photo.

Si vous êtes presque dans le noir, vous pouvez paraître quelconque alors que vous avez un super physique. C’est pareil pour tout le monde.

Apprendre à faire des photos en musculation

« Moi avec un éclairage pourri »

En utilisant un éclairage venant du dessus, on parait déja beaucoup mieux à condition que la lumière ne soit pas trop près sinon elle gâche les détails ou trop loin auquel cas, cela n’éclairerait pas assez.

Apprendre à faire des photos en musculation

« Moi avec un éclairage moyen – Lumière venant de trop haut »

Enfin un éclairage de profil permet de faire ressortir plus de détails, que vous avez forcément car on ne fait rien apparaître que nous n’ayons pas.

Apprendre à faire des photos en musculation

« Moi avec éclairage venant d’une vitre de profil »

Alors, si vous combinez une lumière du dessus + du côté, vous êtes sous votre meilleur jour.

7 – Apprendre à faire des photos en musculation – A quelle hauteur les prendre ?

J’ai souvent été surpris de la « grosseur » des personnes en photos comparativement à la réalité. Il faut dire que j’ai parfois rencontré des personnes que je ne reconnaissais pas.

Le plus gros secret ou mensonge (au choix) est la : La hauteur à laquelle vous prenez vos photos changent absolument tout.

Si vous prenez vos photos de plus bas que votre hauteur, cela vous allonge, vous fait paraître plus grand mais aussi plus fin.Apprendre à faire des photos en musculation

Si vous prenez de votre hauteur (épaules), vous paraissez comme vous êtes, ni plus, ni moins.

Apprendre à faire des photos en musculation

Mais si vous êtes un champion de l’escroquerie, en prenant la photo de haut, vous pouvez faire croire que vous êtes énormes. Cela vous rapetisse, vous écrase et vous fait paraître énorme.

Apprendre à faire des photos en musculation

Cela marche particulièrement bien pour les photos de cuisses :

Apprendre à faire des photos en musculation

« Photo des cuisses d’Arno prises de la hauteur normale »

Apprendre à faire des photos en musculation

« Photo des cuisses d’Arno prises de haut – Comment gagner 5 cm de tour de taille d’un coup ! »

Et encore mieux pour le dos :

Apprendre à faire des photos en musculation

« Je parais tout fin »

Apprendre à faire des photos en musculation

« C’est déjà mieux »

Apprendre à faire des photos en musculation

« J’ai pris 15 kg en 5 minutes »

8 – Apprendre à faire des photos en musculation – Comment les retoucher ?

Apprendre à faire des photos en musculation

Apprendre à faire des photos en musculation

« Photo magouillée à bloc : Gros plan + Prise de haut + Retouche Photo »

A l’heure actuelle, avec l’avènement d’instagram et de divers petits logiciels disponibles gratuitement, il devient très facile de modifier ses photos.

On peut tout modifier que ce soit la luminosité, le contraste, la netteté, les couleurs du fond… C’est vraiment très très fort.

Testez plusieurs réglages et petit à petit, vous arriverez à sublimer la photo originale.

Ainsi, vous pouvez complètement changer la qualité d’une photo et presque faire croire que vous êtes photographe professionnel.

Faire une belle photo sans avoir besoin de la retoucher est quand même préférable car vous n’arriverez pas à rendre la photo aussi belle en la retouchant mais ce n’est pas si facile que ça, je vous l’accorde volontiers.

9 – Apprendre à faire des photos en musculation – Conclusion

La base pour faire de « belles » photos restent quand même d’être suffisamment massif et surtout d’être sec.

Un dernier conseil que je peux vous donner est de vous raser de près car les poils ont tendance à masquer les détails si vous êtes sec. A l’inverse, si vous êtes un peu gras, mieux vaut les garder.

Je n’ai pas parlé des divers appareils photos et autres matériels professionnels car je n’y connais absolument rien mais il va sans dire que cela peut évidemment changer encore une fois la donne, même si les derniers téléphones font des photos assez incroyables de nos jours.

Enfin, si votre but est de surveiller vos progrès en photo, faites les toujours de la même façon sinon vous ne pourrez rien comparer comme vous venez de la comprendre.

J’espère vous avoir éclairé sur le sujet et m’attends désormais à voir de plus « belles » photos de votre part.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’analyse morpho-anatomique et la construction de programme en rapport, je vous invite à poursuivre votre lecture.

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.

2 commentaires

  1. Ça ne sert à rien de faire le beau en photo si sur la plage ou piscine les gars ressemble à des planches à pain.

    Je vois toujours des photos sur Facebook qui me font sourire.
    Des potes qui se mettent à la muscu et en 2 mois ils ont pris 10Kg de muscle… LOL
    Une fois sur la plage, il y en a plus un qui la ramène.

    Mais c’est un bon plan pour les sites de rencontre ce genre de photos. LOL.

    Ps: Rudy j’adore ta prise de masse pour le dos en 5 min chrono !
    Tu devrais vendre ta méthode !

    Tu es juste hallucinant !
    Un physique de dingue.

S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire