• Fév
  • 23
  • 2016

Musculation : PHOTOS MAGOUILLES – Le GUIDE

Entrainement, , , ,
0

Après vous avoir expliqué comment faire des photos en musculation, aujourd’hui je vous explique comment faire de MEILLEURES photos en musculation.

En effet, après analyse des photos circulant sur les réseaux sociaux, j’ai pu être surpris aussi bien en bien ou en mal, du gabarit de certains lorsque je les ai rencontrés en vrai.

C’est pourquoi j’ai essayé de comprendre comment cela se faisait-il.

Voici donc mon analyse, humblement car je suis pas spécialiste photo, qui peut être complété par vos soins en commentaires tout en bas de l’article ou directement sous la vidéo sur Youtube.

1 – Musculation : Avec quel matériel faire des photos ?

Nous sommes à une époque où beaucoup utilisent leurs téléphones pour faire des photos. Il faut le dire, les téléphones et autre SmartPhone ont beaucoup progressé mais ils n’équivaudront jamais à l’utiliser d’un appareil photo réflex en mode manuelle d’un point de vue qualitatif.

C’est simple, on reconnait d’un coup d’oeil si la photo a été prise avec Iphone ou un appareil photo.

Si votre image est importante sur les réseaux sociaux, utilisez un appareil photo réflex. Plus vos photos seront nettes et belles, mieux cela sera.

Ils en existent de tout les prix et n’étant pas le meilleur spécialiste pour choisir, je vous recommande de regarder sur le site Les numériques pour déterminer celui qu’il vous faudra en fonction de vos critères.

J’utilise personnellement, la plupart du temps, un Sony Alpha 7 II (depuis peu – Cela ne m’empêche pas quand je ne l’ai pas de faire des photos avec mon Smartphone pour me dépanner).

Appareil Photo en musculation

2 – Musculation : Faites vos meilleures poses

Nous avons tous des poses qui nous réussissent et d’autres qui ne nous réussissent pas du tout.

C’est pourquoi si vous voulez apparaitre seulement sous votre meilleur jour, vous avez tout intérêt à ne faire que celles qui vous mettent en valeur.

C’est ainsi que certains postent la même pose jour après jour, avec un éclairage différent, en changeant juste de vêtement ou presque pour exagérer un peu, souvent de face où l’on voit surtout les pecs et les abdos (photos faisant fureur chez les jeunes).

Un exemple bien connu est Lazar Angelov qui fait à 80% du temps des photos de 3/4 avec le bras le long du corps sans contracter exagéremment.

Votre meilleur pose en musculation

3 – Musculation : La technique du gros plan

Le Gros plan en musculation

Alors la, c’est le clou du spectacle. N’avez-vous pas remarqué sur les pros des réseaux sociaux faisaient des photos très centrées, en gros plan ?

La plupart du temps, on ne voit même pas leurs têtes. Cela permet de réduire les repères permettant de savoir si une personne est plus ou moins musclé.

De base, si quand vous regardez une photo, vous voyez que la tête de l’individu qui se prend en photo parait grosse par rapport au corps, il est facile de comprendre que cette personne est assez fine.

A l’inverse, si la tête parait petite, on a sans doute affaire à quelqu’un de bien musclé.

C’est pourquoi bon nombre de « pros des réseaux » font des photos en gros plan, en coupant la tête afin d’effacer tout repère qui permettrait de se rendre compte de la réalité.

Le mieux est de prendre directement la photo en gros plan mais vous pouvez aussi la recadrer avec votre Smartphone au besoin

4 – Musculation : La dernière touch, Instagram

L’application Instagram que beaucoup d’entre nous utilisent permet de plus en plus de fonctionnalités pour augmenter la qualité de nos photos, nous faire paraitre plus sec, plus beau, plus musclé.

Pour se faire, il ne faut pas utiliser les filtres prédéfinis mais faire vous même vos propres réglages.

En règle général, l’amélioration de la netteté et de « structure » permet de gagner en « sèche » instantanément.

Instagram en musculation

Vous pouvez ensuite vous bronzer avec l’onglet « saturation » à souhait, sans que cela fasse trop faux.

Faites-vous même vos propres tests tout en gardant à l’esprit que le but est d’embellir votre photo sans que cela ne se voit, que cela fasse faux.

5 – Musculation – Le Guide des photos Magouilles : Conclusion

Il est évident que mieux vous serez physiquement, mieux vous serez en photo en appliquant les conseils de cet article et du précédent.

Néanmoins, ce qui rend excellemment bien est le fait d’être sec qui permet encore plus de « magouiller », raison de plus pour suivre une diète toute l’année et appliquer les conseils que je dispense dans mes Ebooks, Formations et DVD pour faire bien !

Je n’ai pas spécialement de conseils à vous donner sur le sujet, si vous devez utiliser ou non toutes ces « astuces » mais je n’en suis pas très fan personnellement, surtout pour les gros plans.

Le but, à mon sens, n’est pas de paraitre mais d’être, même si nous sommes dans une société qui vit beaucoup derrière un ordinateur.

On ne peut se mentir à soi-même alors pourquoi essayer de mentir aux autres ? A méditer !

J’espère vous avoir aidé à y voir plus clair. Si jamais, vous aviez des questions ou des compléments d’informations, n’hésitez pas. Je me ferais un plaisir de compléter cet article.

Ensemble, FIGHT FOR IT !

S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire