• Mai
  • 27
  • 2017

Les 5 ERREURS de la Sèche en musculation

Diététique et Suppléments, , , ,
0

POUR RECEVOIR MES CONSEILS INÉDITS CHAQUE SEMAINE, POUR LES PRATIQUANTS 100% NATURELS, CLIQUEZ ICI.

Parce que réussir sa sèche n’est pas aussi simple qu’on le pense, je vais vous expliquer dans cet article les 5 erreurs que l’on rencontre le plus souvent afin de vous éviter de les faire.

Je vous rappelle, par ailleurs, qu’un GUIDE PRATIQUE SUR LA SÈCHE, destiné aux pratiquants 100% naturels de musculation est consultable en cliquant dessus.

1 – Première ERREUR de la sèche en musculation : Croire que cela va être facile

Lorsque l’on n’a jamais fait de régime, de sèche pour perdre du gras, on ne s’imagine pas à quel point cela va être dur.

En effet, on pense, à tort, qu’en se restreignant légèrement, cela suffira à nous faire perdre notre excédent de gras.

Mais c’est oublié que notre corps s’adapte perpétuellement et qu’il va tout faire pour garder ses réserves.

Ainsi, vous allez être amené à réduire régulièrement, en fonction de vos résultats, votre consommation calorique et notamment vos quantités de glucides.

Cela se traduira progressivement par un manque d’énergie à l’entrainement mais aussi dans la vie de tout les jours, une perte de résistance et d’endurance à l’entrainement avec une chute de vos performances et enfin un caractère exécrables difficilement conciliable avec une vie « normale ».

C’est pourquoi je milite pour éviter toute prise de gras inutile car le perdre ne sera pas une mince à faire.

2 –Deuxième ERREUR de la sèche en musculation : Minimiser le nombre de kg à perdre

Lors de mon premier régime, avant d’attaquer, je me souviens avoir penser n’avoir que 3-4 kg à perdre pour être sec.

On voyait déjà mes abdominaux, je n’étais pas gras.

Mais quel ne fut pas la surprise de devoir en perdre plus de 10 pour s’apercevoir qu’il me restait encore du gras.

Parce que vous vous en apercevrez à mesure que vous sécherez mais nos réserves de gras sont incroyables, sont bien plus importantes que vous ne le pensez.

Alors si vous croyez n’avoir que quelques kg à perdre pour être sec et que vous n’avez jamais séché, multipliez facilement ce chiffre par deux.

3 – Troisième ERREUR de la sèche en musculation : Etre trop pressé

Si vous êtes aujourd’hui bien gras, cela n’est pas arrivé du jour au lendemain mais au fil du temps et c’est pourquoi perdre ce gras ne va pas se faire rapidement.

Je vois régulièrement des personnes prévoir un temps déterminé pour être sec, du style 6 semaines, 2 mois…

Mais sachant qu’on sous-estime régulièrement la quantité de kg à perdre sur la balance, je vous conseiller de savoir prendre votre temps et de ne pas vous fixer de durée déterminée pour faire votre sèche mais de prendre votre temps.

A moins d’être vraiment très lourd sur la balance, il y a fort à parier que vous perdiez autour de 500 g par semaine (après la ou les premières semaines plus rapides) et que cela soit votre rythme de croisière, sans oublier les difficultés que vous rencontrerez comme la stagnation de votre poids (avec les modifications de diète à faire alors) alors ne soyez pas trop pressé.

Tout se gagne à force de travail, de patience et de persévérance.

4 – Quatrième ERREUR de la sèche en musculation : Sauter des repas

Afin de perdre du gras et de maigrir plus rapidement, je vois que certains n’hésitent pas à sauter des repas.

Il est vrai que si nous ne nous soucions pas de conserver un maximum de muscle au détriment de la perte de gras, ne pas manger pendant une longue période est plus efficace.

Mais comme notre but est de conserver un maximum de muscle, il convient de ne pas sauter de repas pour protéger un maximum sa masse musculaire du catabolisme.

5 – Cinquième ERREUR de la sèche en musculation : Sécher chaque année

L’une des pires erreurs que je vois est de sécher chaque année parce que l’on alterne sans arrêt des prises de masse faites n’importe comment qui font prendre trop de gras et qui nous obligent alors à se mettre au régime pour le reperdre.

Sécher chaque année est une erreur dans le sens où, comme vu plus haut, nous ne sommes pas au top de notre forme psychologiquement et physiquement.

Notre but en tant que pratiquant de musculation est dans 90% des cas de devenir plus musclé, plus fort et plus sec et être au régime chaque année gâche un précieux temps où l’on pourrait progresser.

Car sécher, être en période de restriction calorique limite nos progrès, voir nous fait perdre des « progrès » durement acquis qui ne reviendront pas une fois que l’on remangera. Ce sera comme si on n’avait jamais eu ce niveau et il faudra donc « regagner » ces progrès, cette force, ces muscles comme si nous ne les avions jamais eu.

C’est pour quoi, sécher chaque année est sans aucun doute la pire erreur sur le sujet.

Sécher une fois pour toute puis faites une prise de masse propre pour des années de progression non-stop.

En tant que pratiquant naturel, nous avons besoin d’agit de manière constructive et de viser le moyen et long terme.

Si cet article vous a plu, je vous invite à me REJOINDRE ICI pour approfondir le sujet et bien d’autres.

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.