• Juin
  • 9
  • 2016

SENSATIONS – A quoi ca sert en MUSCULATION ?

Entrainement, , ,
0

Pourquoi les sensations sont un mauvais indicateur d’un bon entrainement ?

Nous avons vu sur cette page « LES SENSATIONS EN MUSCULATION » qu’elles ne pouvaient constituer la base de notre entrainement lorsque l’on était un pratiquant naturel désireux de prendre du muscle (en dehors du travail des points faibles).

En effet, les sensations sont SUBJECTIVES. C’est à dire qu’elles sont changeantes pour plein de raison différentes comme le fait d’avoir passé une mauvaise journée, de s’être engueulé avec son voisin, Il n’y a aucun marqueur fiables que l’on pourrait utiliser sur son cahier d’entrainement pour comparer les séances entre elles et savoir si l’on progresse.

Je tiens à rappeler que seule la PROGRESSION concrète et OBJECTIVE fait PRENDRE DU MUSCLE !

Personne n’a jamais pris de muscle sur le moyen et le long terme en faisant toujours 10×80 kg au développé couché, quelques soient les sensations incroyables qu’ils aient à chaque entrainement.

Mais passer de 10×80 kg à 10×100 assure évidemment plus de muscle.

Enfin à ceux qui désireraient avoir mon retour d’expérience et qui n’auraient pas envie de lire les milliers d’articles que j’ai écrit, vous pouvez retrouver sous forme condenser toutes mes méthodes dans mes Ebooks et DVD.

Les sensations sont donc, comme décris dans l’article, un feedback intéressant de ce que nous faisons mais en aucun cas, elles ne doivent être la pièce angulaire de notre entrainement si vous désirez progresser et êtes naturels.

Attention donc à ne pas perdre de vue le principal quand on s’entraîne en ayant pour objectif d’avancer.

Ensemble, FIGHT FOR IT !

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.