TOUT SUR LE CHEATMEAL EN MUSCULATION

La mode du Cheatmeal en musculation n’en finit pas de faire parler d’elle.

Lorsque l’on suit une alimentation saine et que l’on fait beaucoup d’activités sportives, on pense avoir le droit de faire un ou plusieurs Cheatmeal en musculation dans la semaine, que cela n’aura aucune conséquence.

Mais qu’en est-il vraiment pour le pratiquant naturel ?

N’y-a-t-il aucune conséquence négative à sa suite ?

Faut-il vraiment en faire ?

1 – La vidéo qui dit tout

Dans cette vidéo, je vous explique ma conception du Cheatmeal en musculation et pourquoi il devrait en être ainis.

2 – Qu’est ce qu’un Cheatmeal en musculation ?

Un Cheatmeal en musculation est une “sortie de route” de l’alimentation, de la diète que l’on suit.

Par exemple, pour un pratiquant de musculation, un Cheatmeal est le fait de ne pas peser ce qu’il mange et de consommer des aliments qui ne figurent pas habituellement dans son alimentation.

La plupart du temps, ceux-ci sont composés de Junk Food, c’est à dire de plats ou “aliments” industriels comme des pizza ou autre hamburger de marque “américaine”.

Mais ceux-ci peuvent être également être un repas servi au restaurant dans le cadre de la vie sociale afin de relâcher la “pression” si l’alimentation qui est suivi est trop restrictive pour l’individu.

Dans ce dernier cas, il convient alors de revoir son alimentation comme je l’explique dans mon article sur la meilleure diète en musculation afin qu’elle tienne compte de nos goûts.

Ne consommer que du poulet, du riz et des haricots verts n’est pas une façon saine de s’alimenter, ni de progresser puisque tout se fait sur le moyen et long terme quand on est un pratiquant naturel de musculation.

Ainsi, un Cheatmeal en musculation  s’entend à partir du moment où l’on suit une diète “stricte”, c’est à dire planifié pour soi pour atteindre ses objectifs.

Lorsque l’on ne suit pas de diète particulière et que l’on mange “comme on le sent”, le Cheatmeal n’existe pas au sens stricte du terme.

3 – A quoi sert un Cheatmeal en musculation en théorie ?

Cheatmeal en musculation
Existe-t-il de vrais avantages à faire un Cheatmeal en musculation ?

Le premier intérêt du Cheatmeal en musculation est de relâcher la pression, la frustration dans le cas où la diète que vous suivez est trop restrictive et ne vous convient pas.

Son deuxième intérêt est tout simplement d’avoir une vie “sociale”.

A l’heure d’aujourd’hui, il faut le dire, un repas est un moment convivial surtout entre amis et même si la plupart des individus disent faire attention à ce qu’ils mangent, la réalité est tout autre.

Faire un Cheatmeal en musculation de temps en temps permet donc de conserver une certaine vie sociale sans quoi on se ferme littéralement au monde extérieur, peu de personnes comprenant nos objectifs en tant que pratiquants de musculation où il faut le dire, l’alimentation joue un rôle clé.

Enfin, le troisième intérêt invoqué est qu’il permettrait “d’activer” et/ou de “relancer” le métabolisme notamment au régime pour maigrir mais également en prise de masse.

4 – Les bonnes raisons d’en faire en pratique ?

Un Cheatmeal en musculation n’est pas forcément un repas démesuré où l’on ingurgite tout ce qui nous passe sous la main et où l’on se retrouve allongé sur le dos à ne plus savoir bouger ni respirer correctement.

C’est pourquoi je suis un adepte des Cheatmeal en musculation dans le cadre de la vie sociale, pour passer des moments conviviaux à condition de ne être dans la “frustration”.

Consommer des aliments originaux, différents de ceux que l’on consomme habituellement se justifie amplement, surtout pour nous qui ne sommes pas des professionnels.

Maintenant, dans le cas où faire un Cheatmeal en musculation revient à manger n’importe quoi à outrance, il y a un sérieux problème émotionnel derrière qu’il faut résoudre et le fait de surconsommer ne résoudra absolument rien, au contraire.

Rien ne vous empêche également de revoir complètement votre alimentation en fonction de vos goûts même si cela implique d’y “inclure” des aliments peu sains en petites quantités pour enlever toute frustration.

J’ai pendant longtemps consommé chaque jour du parmesan pour m’éviter la frustration de ne pas manger de fromage alors que j’adorais ça. Sans, j’avais irrémédiablement un manque qui finissait par se manifester et qui me faisait faire un carnage.

Maintenant, pour ce qui est de “relancer” ou “d’activer” le métabolisme, il va sans dire qu’il s’agit d’une vaste fumisterie puisque rien ne peut justifier, surtout si l’on souhaite faire cela, de consommer des aliments “interdits” en temps normal.

Pour “relancer” ou “activer” le métabolisme, il ne suffit pas de faire un seul repas hypercaloriques surtout de manière malsaine.

Dans ce dernier cas, on parle plutôt de rebond glucidique en musculation.

comment sécher en musculation

5 – Les conséquences d’un Cheatmeal en musculation

Lorsque l’on est jeune, on ne sent que rarement les effets néfastes d’un Cheatmeal en musculation sur sa progression en musculation.

Je me souviens encore quand j’avais 20 ans et que je craquais littéralement sur la nourriture parce que je suivais une alimentation la semaine qui ne me “comblait” pas, je ne ressentais aucun effet négatif.

“Malheureusement”, nous vieillissons et alors nous nous rendons compte que chaque excès que nous faisons se paie de plus en plus cher.

Ainsi, dix ans plus tard, j’ai commencé à sentir qu’ils me faisaient vraiment plus de mal que de bien et ce pendant plusieurs jours consécutifs.

Si l’on est dans l’optique de faire des Cheatmeal en musculation mesuré dans le cadre de sa vie sociale, les effets néfastes sont bien évidemment minimes. Ils pourraient même passé inaperçu si on mange véritablement avec plaisir.

Au pire, nous ferons un peu de rétention d’eau le lendemain qui sera parti le surlendemain. Nous prendrons peut être un kg sur la balance qui repartira dans le même laps de temps.

Maintenant, dans le cas où l’on abuserait des quantités, où l’on se lâcherait aussi bien sur la nourriture que sur les boissons, le Cheatmeal  en musculation va se faire sentir plusieurs jours.

Outre la sensation de méforme et de fatigue qui surviendra très rapidement après, vous passerez une très mauvaise nuit en ayant chaud comme jamais !

Cheatmeal en musculation
Attention aux effets secondaires du Cheatmeal en musculation.

Le lendemain, vous serez gonflé comme un ballon et serez amorphe au moindre effort.

Vous aurez pris entre 2 et 4 kg du jour au lendemain et mettre entre 2 et 4 jours avant de retrouver votre forme “normale”.

Pour certaines personnes qui ont du mal à perdre du gras, cela peut même ruiner toute une semaine d’effort dans l’assiette.

De plus, il est évident que manger de façon malsaine, surtout en quantité, a des impacts négatifs sur la santé à terme.

Raisons de plus pour ne pas “abuser”.

Je ne conseille pas d’essayer de compenser son cheatmeal en musculation en mangeant moins après ou en l’anticipant et en se restreignant avant. Cela est l’une des pires choses à faire pour progresser en musculation et dérégler son métabolisme qui ne saura alors plus sur quels pieds danser.

6 – Qu’est ce qu’un bonne alimentation en musculation ?

Ceci est un exemple d’une bonne alimentation en musculation adapter à votre propre cas.

Il ne s’agit pas d’une diète à suivre telle qu’indiquée mais à personnaliser en fonction de vos besoins, de vos goûts, de vos contraintes et disponibilités.

Néanmoins, elle peut servir d’exemple, d’après mon expérience, à un homme de 75 kg qui souhaiterait prendre du poids. Elle sera bien évidemment à adapter en fonction des résultats au niveau des quantités car nous sommes en perpétuelle adaptation.

Si vous souhaitez apprendre à personnaliser votre alimentation en musculation, sachez que j’ai compilé toute mon expérience dans mon livre sur le sujet destiné aux pratiquants naturels de musculation après avoir coaché plusieurs milliers de personnes depuis 2006. Vous pouvez d’ailleurs voir une partie de mes avant-après en musculation.

Au delà de la théorie, c’est surtout un ouvrage pratique et facile à appliquer au jour le jour qui vous aidera à prendre surtout du muscle et à limiter la prise de graisse en prise de masse.

La première partie du livre s’adresse à tous tandis que la deuxième partie concerne surtout les personnes souhaitant prendre du muscle.

Si vous êtes intéressé, vous pouvez vous procurer ‘Le Guide de la prise de masse au naturel“.

Guide de la prise de masse au naturel
Alimentation en musculation
 Matin  8h
 Oeufs entiers  4
 Flocons d’avoine  150 g
 Orange  100 g
 Carré de chocolat au choix  1 carré
 Midi   13h
 Aiguillette de canard   150
 Riz Thai pesé avant cuisson   120g
 Mélanges de légumes   200g
 Huile d’olive   Une cuillère à soupe
 Collation  16h
 Protéine en poudre Bio   40g
 Noisettes   20g
 Pomme  100g
 Soir   20h
 Thon  150g
 Pates au sarrasin  80g
 Tomates  200g
 Huile de Colza  Une cuillère à soupe

Je n’ai pas précise les possibles compléments alimentaires à prendre car cela dépend du budget de chacun et de l’investissement que l’on souhaite mettre dans sa pratique.

Mes recommandations personnelles par ordre d’importance sont avant tout d’ordre de votre santé et sont de prendre :

Ce n’est qu’après que peuvent s’envisager des compléments alimentaires plus spécifiques à la pratique de la musculation comme les protéines en poudre ou autre booster.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, je vous recommande de lire mon article sur le meilleur complément alimentaire en musculation afin de ne pas finir ruiné pour rien.

Quant au choix des aliments, dans l’exemple ci-dessus, il s’agit seulement d’exemple. Vous pouvez regarder mon article sur les meilleurs aliments en musculation afin de vraiment savoir quels aliments sont bons et “mauvais”.

7 – Conclusion sur le Cheatmeal en musculation

Finalement, on est en droit de se demander s’il faut absolument faire des Cheatmeal en musculation.

La réponse est bien évidemment non car, comme vous le savez déjà, il est toujours préférable de manger sainement.

C’est pourquoi rien ne justifie de se goinfrer et de manger de la nourriture Junk Food, absolument rien du point de vue rationnel.

Si vous avez “envie” de vous lâcher, c’est que vous avez un plus gros problème que vous ne le pensez, peut être émotionnel, à résoudre qui peut venir d’une frustration vis à vis de votre alimentation et de votre choix d’alimentation mais aussi, possiblement de votre vie en générale.

Maintenant et vous l’avez également compris, dans le cadre de votre vie sociale, faire un repas “différent” de votre diète se conçoit très bien et se justifie, à condition d’être dans le moment présent, de “profiter” de cet instant.

Ce qui fait du bien fait du bien.

Le tout étant, comme toujours, d’agir en connaissance de cause.

J’espère vous avoir aidé à y voir plus clair sur le Cheatmeal en musculation.

Si vous désirez aller plus loin avec mes recommandations pour les pratiquants de musculation naturelle, après avoir coaché plus de 3000 personnes depuis 2006, sachez que j’ai réalisé une FORMATION GRATUITE DE MUSCULATION.

Celle-ci vous permettra d’éviter de perdre du temps et réduira vos chances de vous blesser  tout en vous permettant donc, de progresser plus rapidement.

J’y parle des pires erreurs que j’ai faites mais aussi de celles que j’ai vu faire et que je vois encore faire.

Les sujets abordés risquent de vous étonner car peu de personnes les abordent à ma connaissance alors qu’ils sont, après plus de 20 ans à m’entraîner et plus de 15 ans à coacher, pour moi, les bases indispensables à toute transformation sans dopage sur le moyen et long terme lorsque l’on n’est pas dopé.

Cela devrait donc vous aider.

Je vous souhaite donc une bonne formation et vous dis à très vite,

Rudy

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Formation GRATUITE

Pour les pratiquants de musculation SANS DOPAGE

Please wait...

Thank you for sign up!

Ps : Si vous êtes dopés, merci de ne pas vous inscrire.