• Jan
  • 19
  • 2017
1

Stagner en musculation semble être une période par laquelle passe tous les pratiquants un jour ou l’autre.

Pourtant, stagner ne fait plaisir à personne et, vous en conviendrez, il convient rapidement de trouver des solutions pour débloquer la situation.

C’est ce que je vous propose de voir dans cet article : des solutions.

1 – Stagner en musculation – Le niveau plateau

Lorsque l’on débute la musculation, de nombreuses personnes pensent qu’elles vont progresser presque de manière indéfinie jusqu’à atteindre leurs objectifs.

Malheureusement, la réalité les rattrape et notamment ce que je définis comme « Le niveau plateau« .

Ce « niveau plateau » est spécifique à chaque individu et définit le niveau à partir duquel chaque individu ne va plus progresser, comme par enchantement, à chaque séance sans aucune méthodologie.

Pour certains, ils ne rencontreront pas ce niveau plateau avant des années (cas rares) et atteindront des niveaux Legend ou Titan du Club SuperPhysique sans sourciller tandis que la majorité commencera à éprouver des difficultés en deçà du niveau Bronze du même site.

C’est à partir de la que la stagnation en musculation peut pointer le bout de son nez.

2 – Stagner en musculation – Les erreurs à ne pas faire

Comment éviter de stagner en musculation
Comment continuer à stagner en musculation ?

Lorsque l’on arrive au « niveau plateau », plusieurs erreurs sont à éviter si on souhaite continuer de stagner en musculation.

La première est d’arrêter de se comparer à d’autres individus, notamment aux personnes dopés qui, elles, ne connaîtront jamais ce niveau, si elles augmentent les doses de produits dopants qu’elles prennent.

Pour preuve, ce témoignage accablant de Marc :

Une autre erreur est de continuer, si cela était le cas (ca l’est souvent) de s’entraîner et de s’alimenter au hasard, sans avoir aucun repère quantifiable sur lequel s’appuyer pour réévaluer ce que l’on fait.

L’entraînement au hasard ne fonctionne que lorsque l’on est dopé et/ou très doués (Cf article sur le potentiel en musculation) mais dans la majeure partie des cas, cela ne fonctionne pas très longtemps.

C’est pourquoi changer de programme parce que l’on stagne, tester des exercices exotiques pour tenter de relancer sa progression, se focaliser sur des détails telle la fréquence d’entrainement sans tenir compte de tous les autres facteurs ne permet pas de sortir de la stagnation.

Il en est de même pour l’alimentation. Les bases ont depuis longtemps été expliquées et seront toujours les mêmes (Cf cet article sur la meilleure diète en musculation). Il n’y a pas d’aliment magique ou de secret bien gardé.

3 – Stagner en musculation – Comment débloquer la situation ?

Pour ne plus stagner en musculation, il faut se placer dans l’optique de ne rien laisser au hasard.

Comme disait le célèbre lanceur de marteau Jacques Accambray : « Ne rien laisser au hasard pour faire mieux que la chance ».

Il faut ainsi commencer par remettre en question tout ce que l’on fait à commencer par le choix des exercices qui doit nous correspondre morpho-anatomiquement et se concentrer donc sur les plus efficaces pour nous.

réaliser son programme en musculation

Il ne s’agit tout simplement que de l’application de la règle de Pareto, des 80/20 appliqués à la musculation.

Dans le même temps, il faut s’appliquer à adopter une vraie méthodologie d’entraînement amenant au progrès où chacun des facteurs que constituent un programme de musculation est optimisé en fonction de soi et d’uniquement soi.

Copier le voisin a fait son temps et si cela fonctionnait encore pour vous, vous ne seriez pas en train de lire cet article.

Vous devez donc vous concentrer sur votre progression et notamment pour progresser à chaque séance sur tous les exercices que vous faites, dans la bonne fourchette de répétition (Différentes suivants les exercices – Cf plus d’explications).

A partir de là, les autres facteurs de l’entraînement comme la fréquence, le nombre de série ainsi que le nombre d’exercice par muscle (Cf cet article sur la notion de perte tolérable) découleront d’eux-mêmes.

Ainsi, vous comprendrez quand vous devrez modifier votre entraînement, en connaissance de cause.

Enfin, lorsque l’on est un pratiquant de musculation sans dopage, il est important de comprendre que passer le « niveau plateau », vous n’allez pas vous transformer physiquement du jour au lendemain.

C’est pourquoi soyez patient, soyez persévérant car tout se joue sur le moyen et long terme (Cf article « Qu’est ce que progresser rapidement en musculation ? »).

4 – Stagner en musculation – Une règle importante

Il faut savoir que nous ne pouvons pas progresser de manière infinie, quelque soit le domaine d’ailleurs.

« Pire » encore, plus on progresse en musculation et moins la marge de progrès que l’on a est faible, surtout après ce « niveau plateau » propre à chacun.

Plus on progresse et plus il faut s’impliquer, tel un sportif de haut niveau pour continuer à prendre de la force et du muscle.

C’est, en partie, ce qui explique que de nombreux pratiquants de musculation, après quelques années, ne s’entraînent plus pour continuer à progresser, mais pour se maintenir. Ils se tournent alors vers d’autres objectifs, d’autres activités.

Mais c’est aussi ce qui différencie ceux qui atteignent un très bon niveau à force de persévérance avec les années alors qu’ils n’étaient pas forcément les plus doués à la base.

Parce que la persévérance finira toujours par surpasser le talent seul.

Les petits progrès d’aujourd’hui font les grands progrès de demain.

Pour preuve, mon exemple :

Plus vous progresserez et plus votre entraînement devra devenir pointu, plus votre alimentation devra être calibrée, plus votre hygiène de vie devra être soignée mais, petit à petit, vous finirez par être « récompensée ».

5 – Stagner en musculation – Conclusion

Pour éviter de stagner en musculation, cela passe par l’amélioration de ses connaissances vis à vis de soi-même et surtout par une vision totalement différente de celle habituelle de la progression.

Agir en connaissance de cause doit devenir votre credo pour ne rien laisser au hasard et être maître de vos futurs progrès, avec la certitude de faire ce qu’il faut pour.

De nombreuses erreurs sont possibles mais de nombreuses possibilités pour débloquer la situation existent aussi.

C’est pourquoi, ne croyez jamais que vous êtes arrivés au bout.

On peut toujours progresser.

En espérant vous avoir aidé à y avoir plus clair.

Si vous souhaitez en savoir plus sur mon parcours et comment je suis passé de 54 à 108 kg, je vous invite à poursuivre votre lecture.

 

rudy

A propos de Rudy

Rudy pratique la musculation sans produits dopants depuis plus de 13 ans et coach des centaines d'élèves chaque année. Il est aussi le fondateur des sites Superphysique.org, ClubSuperPhysique.org, Supermince.org et rudycoia.com.

un commentaire

S'il vous plait Connexion - Login pour poster un commentaire